Economie

Perspectives : les entrepreneurs s’attendent à une amélioration des affaires

port louis La MCCI indique qu’il y a une stagnation dans le développement des compagnies de petite et de moyenne taille.

Dans sa dernière édition sur l’évolution de l’Indice de confiance dans le monde des affaires, la Mauritius Chamber of Commerce & Industry (MCCI) met en avant un changement positif dans l’humeur des entrepreneurs pour le deuxième trimestre. De fait, l’économie devrait se renforcer de manière graduelle en 2019.

Le second trimestre est placé sous le signe du renforcement. Pourquoi ? Parce qu’à l’issue d’une étude trimestrielle de la MCCI auprès d’un échantillon issu du monde des affaires, il en ressort que 30 % des entrepreneurs s’attendent à une amélioration des affaires pour le deuxième trimestre, alors que 52 % estiment que les ventes se stabiliseront. Que 18 % prévoient une détérioration dans les attentes pour les ventes.

Donc, les perspectives sont en territoire positif à l’opposé des réserves qu’ont exprimé les entrepreneurs en se basant sur la performance des trois derniers mois de 2018. Au premier trimestre de cette année, 26 % ont noté une amélioration dans les ventes, 49 % une stagnation, alors que presque un entrepreneur sur quatre a enregistré une chute dans leurs chiffres d’affaires. La croissance trimestrielle est estimée à 3,7 % contre 4,1 % à la période similaire, en 2018.

Tenant compte de ces tendances, la MCCI estime que l’économie mauricienne devrait se renforcer de manière graduelle dans le courant de l’année. Pour l’ensemble de 2019, la Chambre de Commerce estime que la croissance serait de 3,9 %, semblable à l’expansion enregistrée, en 2018.

« Demand remains one of the key engines of growth in the Mauritian economy, with more than 59 percent of entrepreneurs indicating that an increase in demand has been one of the most significant factors affecting their businesses. The combined effects of the implementation of enhanced purchasing power policies over the last two years, continues to lead to an improvement in the purchasing power of individuals », fait ressortir la MCCI.

Certes, les perspectives sont meilleures. Elles restent néanmoins drivées par les grandes entreprises. La MCCI indique qu’il y a une stagnation dans le développement des compagnies de petite et de moyenne taille. Cette catégorie de sociétés est plus à risques alors que les grandes compagnies sont mieux équipées pour face faire aux défis que pose un difficile environnement économique mondial.

Et dans le monde, à ce jour, les défis ne manquent pas. D’une part, nous assistons à une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine avec une hausse des tarifs douaniers à l’entrée de chacune de leurs frontières. L’incertitude entourant le Brexit est toujours là.

« The global economy is entering a downswing in the medium-term, with uncertainties clouding economic policies, which may have consequences on the domestic economy, » souligne la MCCI.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective