Magazine

Penang : l’île aux trésors

Penang

Située au nord-ouest de la Malaisie, à la frontière de la Thaïlande, l’île de Penang est un véritable joyau culturel. Street art, jardins pittoresques, temples anciens et vue époustouflante sont autant de facteurs qui vous feront inscrire l’île sur votre liste de pays à visiter.

Une des nombreuses rues pittoresques de Penang.
Une des nombreuses rues pittoresques de Penang.

L’île de Penang est un état malaisien inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. D’une population d’environ 1,3 million d’habitants, cette île jouit d’une remarquable diversité culturelle. Pour faire court, Penang est le genre d’endroit qui laisse une trace indélébile, avec son atmosphère et son ambiance uniques. Si vous faites une escapade en Malaisie, l’île de Penang est une des destinations à ne pas rater. Malgré l’affluence grandissante de touristes, l’île a su préserver son authenticité et son charme. Découvrons ensemble cette merveille de la nature lors d’une escapade dans le détroit de Malacca.

Les coups de cœurs gustatifs

Penang est très apprécié pour sa gastronomie. Des plats issus de la pluralité culturelle de la région. En effet nous y retrouvons des recettes chinoises, malaises, indiennes et des adaptations locales des plats européens. À Penang, il est possible de déguster une ribambelle de délices en un seul endroit. Si vous êtes fans de la cuisine chinoise et indienne et que le dépaysement gustatif n’est pas sur votre agenda, vous serez aux anges à Chinatown et à Little India.

l’Assam Laksa
l’Assam Laksa
Char Koay Teow
Char Koay Teow

Si vos papilles sont curieuses, tentez les restos de Georgetown et goûtez au Char Koay Teow, des nouilles de riz frits avec du belacan, une pâte de crevettes, ou l’Assam Laksa, un plat de nouilles translucides frits avec du poisson, ou encore le cendol, un dessert traditionnel préparé avec de la farine de riz sous forme de nouilles vertes, du lait de coco, de la glace pilée et des haricots rouges. Vous pouvez aussi essayer le chocolat au durian, un fruit savoureux malgré sa mauvaise odeur, ou le Tau Sar Piah, un biscuit sucré farci d’une purée d’haricots et de jaune d’œuf.

Georgetown et ses fresques pittoresques  

Georgetown est une vieille ville, qui témoigne du passé colonial du pays. On y retrouve de nombreuses curiosités.
Georgetown est une vieille ville, qui témoigne du passé colonial du pays. On y retrouve de nombreuses curiosités.

Capitale de l’île Penang, Georgetown est une vieille ville qui témoigne du passé colonial du pays. On y retrouve de nombreuses curiosités, dont le Fort Cornwallis, la Khoo Kongsi, un édifice des clans chinois, le musée de l’art Pinang Peranakan ou la mosquée Kapitan Keling. Toutefois, c’est le Street Art, qui fait la réputation de Georgetown – un des atouts de l’île qui fait les choux gras des agences touristiques.  Le centre-ville est un quartier très artistique, une véritable gallérie d’art à ciel ouvert. Nous retrouvons des centaines de graffitis peints sur les façades des vieux édifices de la ville.

C’est le Street Art qui fait la réputation de Georgetown.
C’est le Street Art qui fait la réputation de Georgetown.

À la suite d’un appel de la municipalité en 2009, des milliers d’artistes se sont donnés à cœur joie pour donner un nouveau souffle de vie à Georgetown. Résultats : des centaines de fresques murales, les unes les plus surprenantes que les autres. Nous retrouvons des peintures très réalistes et des sculptures retraçant l’histoire de l’île de Penang. Il s’agit d’œuvres d’art, qui se fondent parfaitement dans le décor et qui interagissent avec des objets extérieurs, comme un vélo, une motocyclette ou une fenêtre. C’est l’artiste lituanien Ernest Zacharevic qui est à l’origine de la plupart des fresques de Georgetown. Son projet Mirrors George Town donne une nouvelle vie aux murs décrépis de la vieille ville, faisant de lui un des artistes les plus influents du street art à Penang.

Virée à Chinatown et Little India

Little India
Little India

Comme dans tous les pays d’Asie, Penang a son quartier chinois et son quartier indien. Le quartier chinois, communément surnommé Chinatown, se situe non loin de la grande avenue Jalan Masjid Kapitan Keiling et du temple Kuan Yin Teng. Haut en couleurs, le quartier est une attraction en lui-même, avec ses pagodes, ses boutiques et ses restaurants. Chinatown est aussi le repaire des artisans. Nous y retrouvons des fabricants de batônnets d’encens, des sculpteurs, entre autres. Comme ce ne sont pas des boutiques de souvenirs qui manquent, vous y trouverez de tas d’objets chinois à remplir vos valises. Du côté du quartier indien, rien de dépaysant ! Little India se situe en direction de Lebuh Pasar.

Chinatown
Chinatown

On s’y croirait chez nous avec les au coin des rues, un marchand de roti canai (une version plus feuilletée du farata mauricien) servi avec du curry de poulet ou de poisson. Si vous êtes chanceux, vous pouvez assister à la préparation spectaculaire de ce pain traditionnel. À Little India, les rues sont parfumées d’encens et d’essence de fleurs émanant des stands. La vente de fleurs est une activité hautement lucrative, car les dévots en font souvent offrande aux divinités des temples.

Les arbres millénaires de Penang Hill

Penang Hill

Perché à 821 mètres d’altitude, Penang Hill ou le Bukit Bendera est une des attractions les plus prisées de Penang. Après un périple en funiculaire, nous sommes accueillis par une bouffée de fraîcheur. Au sommet de la colline, la température est généralement inférieure à celle des autres régions de Penang.  Penang Hill regorge de trésors naturels, dont des jardins composés de plantes exotiques et surtout millénaires.

Une région réputée pour sa faune et sa flore. Il faut idéalement consacrer une journée entière pour visiter Penang Hill. Pour les amoureux de la nature, il y a, sur la colline, pas mal d’activités telles que les trails et les randonnées, ou on peut tout simplement s’asseoir au pied d’un arbre centenaire ou encore grimper une plateforme surélevée pour admirer la vue panoramique sur Georgetown et les alentours. Les plus fougueux s’aventureront dans les sentiers périlleux, les tyroliennes ou les balançoires géantes. Comme dans toutes les destinations touristiques, ce ne sont pas les boutiques qui manquent et Penang Hill ne fait pas exception. Nous y retrouvons des restaurants, des échoppes de souvenirs et des cafés, un ensemble d’attractions au cœur de la jungle.  

Le temple Kek Lok Si ou le temple du « bonheur suprême »

Kek Lok Si

Le temple Kek Lok Si, situé à flanc de colline au sud-ouest de Georgetown, est considéré comme le plus grand temple bouddhiste d’Asie du Sud-Est. Cet édifice coloré a une grande signification pour les locaux. Ils le surnomment « le temple du bonheur suprême ». Du haut de la colline, la fraîcheur et la beauté du paysage font du temple un endroit idéal pour la méditation, d’où sa réputation auprès des moines taoïstes, qui en font un lieu privilégié de retraite. Si vous n’aimez pas la forte odeur d’encens, vous pourrez profiter du calme des jardins du temple et admirer les bassins à koï.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor