Politique

Paul Bérenger : «‘Ruling’ du Privy Council en mars sur MedPoint»

Selon ses renseignements, « il faut s’attendre à un ruling du Privy Council en mars », affirme Paul Bérenger.

Lors de sa conférence de presse, samedi, à l’hôtel Hennessy Park, ébène, le leader du MMM, a souligné que le mood politique sera défini par le jugement du Privy Council dans l’affaire MedPoint. Les Law Lords britanniques sont appelés à déterminer si Pravind Jugnauth, Premier ministre, est coupable ou pas de trafic d’influence dans cette affaire.

Abordant la visite du Président du Mozambique, Filipe Jacinto Nyusi, Paul Bérenger salue la présence de cet invité distingué pour célébrer le 184e anniversaire de l’abolition de l’esclavage à Maurice. Il exprime le souhait que les relations entre le Mozambique et Maurice « redémarrent comme en 2000 et 2005 ».

Bien qu’appréciant le propos de Pravind Jugnauth, qui s’est engagé à faire avancer le dossier du musée intercontinental de l’esclavage, « ce n’est pas la première fois que nous entendons ce discours ». Pour lui, il est temps « d’arrêter avec les prétextes ». Le Premier ministre a en effet indiqué que si le projet prenait du retard, c’était à cause des recommandations faites par des experts de l’Unesco.

L’achat de turbines à gaz est également venu sur le tapis. Accusant Ivan Collendavelloo, numéro deux du gouvernement et ministre des Utilités publiques et de l’énergie, de faire du « terrorisme intellectuel », Paul Bérenger s’attend à ce que Pravind Jugnauth ne cède pas au chantage.

Procéder à l’achat de ces combined cycle gas turbines pour Rs 8 milliards serait une erreur, selon le leader des mauves, car d’autres solutions plus efficaces existent. Une nouvelle fois, Paul Bérenger exige du gouvernement que le rapport de la firme britannique Poten & Partners sur l’utilisation du gaz liquéfié pour la production d’énergie soit rendu public.