Législatives 2019

Paul Bérenger: «Oune deza tande lion galope ale kasiet enba lesel coq ou ? »

Le leader du MMM a pris la parole lors du congrès de son parti à Plaisance/Rose-Hill, ce vendredi soir, 18 octobre. Paul Bérenger a indiqué que le MMM «a été le premier parti à avoir présenté ses 60 candidats qui brigueront les suffrages pour ces législatives 2019. «Le MMM a été le premier à dévoiler ses 20 mesures prioritaires», a dit le leader des mauves.

Selon lui «dimoune inn bien impresione par sa 20 mesures prioritaires ki nou pe propose». «Les mesures ont été présentées pour un vrai changement». «Lekonomi dan bez et deficit budgetaire inn defons plafon», a-t-il expliqué.

Paul Bérenger tire à boulets rouge sur ses adversaires

Paul Bérenger a été également très critique envers ses adversaires lors de son discours. «Il n’y a pas d’autres pays au monde où la majorité des députés d’un gouvernement sortant n’obtienne pas de ticket pour les élections suivantes», a-t-il souligné.

Il a aussi visé frontalement l’Alliance Morisien (MSM-ML-Mouvement Alan Ganoo) . «Kan ou get sa galimacha la […] Sipoze ena MSM ti ena ML […] Ena Obeegadoo ek so de trois traites […] Ena sa cinq kinn trahir nou la, nepli tann zot».

Le Parti travailliste et son leader, Navin Ramgoolam, n’ont pas été épargnés par Paul Bérenger. Ce dernier a souligné que le leader des rouges avait soutenu que le Parti travailliste irait seul aux élections. «To kapav fer kouma MMM toi ?», a-t-il lancé. «Oune deza tande lion galope ale kasiet enba lesel coq ou ?»

Paul Bérenger a encore une fois déclaré qu’«il y aura des surprises lors de ces élections générales». «Ceki inn arive en 2014 ine arive, c’est Navin Ramgoolam kine fer nou perdi eleksyon ek so bann koze insinifiant».

Au sujet d'Anerood Jugnauth, le leader des mauves a affirmé : «Mwa mo kone Aneerood Jugnauth enn tret […] En 1983 linn vane nou».
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !