Politique

Paul Bérenger : «Li dir pena balenn, mwa mo finn trouve !»

paul berenger

« Li dir pena balenn, mwa mo finn trouve. » Propos de Paul Bérenger lors de la conférence de presse hebdomadaire du Mouvement militant mauricien (MMM), à l’hôtel Hennessy Park, Ébène, le samedi 6 octobre. Le leader mauve a fustigé le ministre de la Pêche Prem Koonjoo. Dans la foulée, il a été critique à l’égard de Vishnu Lutchmeenaraidoo, sur le dossier de la pêche, plus précisément concernant le permis accordé aux Japonais. « L’industrie du thon à Maurice prendra un coup dur, si on ne remédie pas à la situation », a indiqué le leader du MMM.

Il a également commenté la situation de la drogue dans les collèges. Paul Bérenger a fustigé la commission d’enquête sur la drogue « qui n’aurait pas fait ce qu’il fallait ». « (Le commissaire) pe deman par milion, isi dimoun ankor pe met lake pou aster ladrog », a-t-il déclaré.

Selon Paul Bérenger, c’est l’épouse du suspect Kusraj Lutchigadoo qui a alerté le Premier ministre sur les résultats scientifiques négatifs, avant que l’affaire ne soit rayée. Pour le leader mauve, la situation de la drogue est hors de contrôle. « C’est révoltant ! Nou zeness, nou etidian pe fini ar sa », a-t-il soutenu.

« Aucune retombée »

Parallèlement, il a commenté la disparition de 16 kilos d’héroïne, après la saisie record de 135 kg de drogue au port en mars 2017 : « Aucune retombée de l’enquête à ce jour. SAJ ti fer deklarasion le 17 zilie 2018. Ti dir, ‘as soon as possible’, pou nom ansien ziz. Trois mois se sont écoulés depuis ces propos de sir Anerood Jugnauth et aucune mesure n’a été prise. »

Le leader du MMM a indiqué que la situation du secteur de l’Offshore est « préoccupante ». Selon lui, le ministre Sesungkur et la Financial Services Commission doivent être remplacés. Il a égratigné au passage la Banque de Maurice, dont le nº 2, se livrerait, a-t-il dit, à un « show », avant de critiquer la nomination d’Anoop Nilamber à la tête de la MauBank. « Nom enn dimoun ki tir sek san provizion dan la France ? Les procédures ont-elles été respectées ? Se enn chef d’œuvre d’incompétence. »

Paul Bérenger a félicité la Law Reform Commission pour son rapport en faveur de la création d’une Land Court. Enfin, il a souligné que l’arrivée d’Uber à Maurice suscite des remous. Paul Bérenger a déploré que le ministre Bodha n’ait pas rencontré les taximen mauriciens. « Uber concernera-t-il les chauffeurs existants ou de nouveaux permis seront-ils octroyés ? Ran piblik korespondans Uber a NTA e bann otorite », a-t-il déclaré.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !