Actualités

Paul Bérenger : « Les propositions de l’alliance MMM/PTr étaient mieux »

« Le MMM est contre ces propositions nous n’allons pas voter. » La réforme électorale tombe déjà alors que les débats ne font que commencer. Paul Bérenger, leader du Mouvement militant mauricien (MMM) a souligné lors de son discours que c’est l’absence d’amendement qui motive la décision unanime du parti. 

Les propositions du Premier ministre ne sont pas au goût du MMM. Paul Bérenger l’a fait comprendre. Il a, d’abord, parlé de la proportionnelle. Selon lui, ce que propose le Premier ministre ne tient pas. Le leader du MMM a expliqué que le gouvernement veut apporter un système de proportionnel qui viendra corriger le First past the post. « Ensuite, on vient présenter un machin pour corriger la proportionnelle…Il n’y a qu’à Maurice qu’on vient avec une telle réforme. » 

Paul Bérenger a demandé que le gouvernement rende publics les commentaires de la Commission électorale sur la réforme. Il s’en ait pris à Sir Anerood Jugnauth concernant le cas de Rodrigues. « Le problème ce n’est pas le système préconisé par le défunt Juge Ahnee, mais les deux députés de la majorité qui ont rejoint l’opposition créant un changement de pouvoir. » Paul Bérenger a fait ressortir qu’il ne faudrait pas se cacher derrière des prétextes pour ne pas apporter de bonne réforme. 

Pour le leader mauve, le Best Loser System est un dossier épineux. Il a affirmé que le rôle d’un leader, c’est de rassurer ceux qui ont peur. « Les propositions de l’alliance MMM/PTr étaient mieux je ne dis pas qu’elles étaient parfaites, mais mieux. » 

Il faut qu’il y ait deux « party list » rendues publiques. La première doit contenir une liste par ordre de priorité où les noms de cette liste entreront au Parlement à travers la proportionnelle dans l’ordre prescrite par la liste. « Ensuite, il faudra une deuxième liste où le leader pourra choisir des gens au cas où une communauté est sous-représentée. » 

Paul Bérenger a souligné que le prochain gouvernement devra venir avec un comité qui proposera une réforme complète du système électoral. Dans la même optique avant le début des débats, Paul Bérenger avait posté sur son compte Facebook que les propositions du gouvernement n’influenceront pas la décision du MMM d’aller seul aux prochaines élections. La publication était toujours sur sa page à 21 heures.