Actualités

Paul Bérenger, leader du MMM : «Retour à la case départ»

Paul Bérenger

Paul Bérenger a déploré le désordre et la perte de temps engendrés par les nouveaux amendements à la Declaration of Assets Act. « Que de temps perdu et maintenant nous devons attendre que les nouveaux amendements soient proclamés et que l’Icac présente un nouveau formulaire à remplir. Nous retournons à la case départ », dit-il. Il souhaite que tous ces changements puissent se faire avant les prochaines élections générales.

Le leader du Mouvement militant mauricien a émis des doutes à ce propos, eu égard le temps que cela a pris auparavant avec certains amendements et les nouveaux changements qui ont été annoncés avec la réticence des membres du judiciaire de déclarer leurs avoirs à l’Icac. Il a ainsi demandé que le Premier ministre confirme que la promulgation de la nouvelle loi soit effectuée le plus vite possible et avant les prochaines élections générales.

Parlant de la position des membres du judiciaire pour ne pas déclarer leurs avoirs à la commission anti-corruption, Paul Bérenger a fait ressortir que cela reflète «la crédibilité nulle de l’Icac. » Il a souhaité que les membres du judiciaire viennent de l’avant, dans un délai raisonnable, avec des propositions quant à l’instance suffisamment crédible qui pourrait être le dépositaire de leurs déclarations des avoirs.

Paul Bérenger a aussi dit que la façon dont l’Icac va rendre la déclaration des avoirs publique doit figurer dans la loi, c’est-à-dire à travers l’internet ou sur le site web de l’institution.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective