Live News

Paul Bérenger : «L'annonce sur la gratuité de l'enseignement supérieur a été faite en catastrophe»

L'annonce sur la gratuité de l'enseignement supérieur a été faite en catastrophe. C'est l'avis de Paul Bérenger. Le leader du Mouvement Militant Mauricien (MMM) animait sa première conférence de presse de l'année, ce samedi 12 janvier. «Il n’y a pas eu de consultation au préalable, des décisions précipitées ont été prises dans le passé et la conséquence a été le gaspillage de millions de roupies», affirme le leader des mauves.  «Rien n'est gratuit», dit-il.

Paul Bérenger a cité l’exemple suivant : «C'est la  taxe prélevée sur l'essence et le diesel qui finance le transport gratuit, cet argent est puisé des poches des consommateurs». Nous sommes pour l'éducation gratuite, dit-il, mais dans le cas présent de nombreuses questions restent sans réponse. 

Commentant la baisse du prix des carburants annoncée hier, Paul Bérenger déclare que cette décision aurait dû être prise bien avant. Une réduction de tarif qu'il juge insuffisante, car elle aurait dû être de Rs 5 au moins, selon lui. Il dénonce au passage la «hausse en catimini des prélèvements pour financer les subsides» sur le riz, la farine et le gaz. 

Le leader des mauves a également émis des réserves quant à la décision de l'Independent Commission Against Corruption (Icac), de soumettre des ‘submissions’ lors du procès en appel dans l’affaire MedPoint au Privy Council. C'est ce mardi 15 janvier 2019 que l’appel interjeté par le Directeur des poursuites publiques (DPP), Me Satyajit Boolell, pour contester le verdict acquittant le Premier ministre, Pravind Jugnauth, dans l’affaire MedPoint, sera entendu devant le Privy Council.