Politique

Paul Bérenger : «C’est dans l’intérêt de Nobin qu’un tribunal soit mis sur pied»

Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), Paul Bérenger, est revenu sur plusieurs sujets d’actualité tout en faisant le bilan du meeting du 1er-Mai lors de la conférence de presse du parti samedi au Labourdonnais Hotel, à Port-Louis. Parmi les sujets abordés, on notera celui qui fait polémique concernant le Commissaire de police (CP), Mario Nobin, accusé d’être mêlé à l’octroi d’un passeport à Mike Brasse, impliqué dans le trafic de drogue entre Maurice et la Réunion.

Paul Bérenger a déclaré qu’il faut instituer un tribunal spécial pour enquêter sur les allégations qui pèsent sur le CP. « La situation est extrêmement grave. Les déclarations de Nobin sont ridicules et inacceptables. » Ce dernier se dit choqué que Pravind Jugnauth n’ait rien à dire sur le sujet. 

Le leader des mauves a rappelé que chacun doit assumer ses responsabilités. Celles-ci ont trait à l’article 93 de la Constitution qui traite de la possibilité « d’évincer » un CP. Paul Bérenger a demandé la mise en application de cet article. « Si la Disciplined Forces Services Commission pense qu’il y a des raisons de retirer une personne ou d’enquêter, elle peut référer l’affaire au Président, comme dans le cas Dayal. Il faut alors nommer trois juges ou ex-juges du Commonwealth », a expliqué Paul Bérenger. 

Selon lui, cet article est fair-play car il permet au CP de retrouver son poste s’il est trouvé innocent. « C’est inadmissible que ce soit le CCID et l’Icac qui enquêtent. C’est dans l’intérêt de Nobin qu’un tel tribunal soit mis sur pied. » Durant son intervention, le leader du MMM a aussi fait ressortir que Jeremy Corbyn s’est pour la première fois prononcé pour le retour de la souveraineté des Chagos à Maurice. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !