Politique

Paul Bérenger : «Aucune alliance, ni avec le PTr ni avec le MSM»

Paul Bérenger

Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) ne se démarque pas de la position adoptée depuis quelque temps. Samedi, durant sa conférence de presse hebdomadaire, qui a eu lieu à l’hôtel Hennessy Park, Ébène, Paul Bérenger a démenti formellement la rumeur d’une rencontre entre lui et sir Anerood Jugnauth ou Pravind Jugnauth. « Totalement faux », s’est-il exclamé. Et d’insister : « Il n’y aura aucune alliance ! Ni avec le PTr, ni avec le MSM ! »

Paul Bérenger dit constater que ce gouvernement « est en fin de règne ». Il a critiqué la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, qui « plus que jamais, ne se comporte pas comme un Speaker. Elle n’a même pas le sens de l’humour et ne possède pas les qualités nécessaires à ce poste. » Pour rappel, l’opposition a fait un walk-out, mardi dernier, suite à l’expulsion du chef de file du Parti travailliste, Shakeel Mohamed.

Paul Bérenger a affirmé ne pas encore avoir pris de décision par rapport à la présence des députés du MMM au Parlement le 10 juin, jour de la présentation du budget par le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth. « Nous allons en discuter lundi lors de notre bureau politique », a-t-il dit.

Le comportement de sir Anerood Jugnauth, mardi, lors de la Private Notice Question sur Huawei, est désapprouvé : « C’est une insulte envers la population. » Paul Bérenger a aussi parlé de l’introduction du Kreol Morisyen au Parlement, qui, selon lui, n’aura pas lieu avant les élections générales. Il est d’avis qu’il « n’y a pas de volonté politique ».

« Un vote formidable ! »

C’est ainsi que Paul Bérenger a qualifié l’adoption de la résolution sur les Chagos à l’Assemblée générale des Nations unies, mercredi, avec 116 voix pour, 6 contre et 56 abstentions : « Nous saluons les pays tels que la Chine, la Russie et l’Indonésie, qui ont voté en faveur de la résolution, alors qu’ils s’étaient abstenus quand il s’agissait de voter pour envoyer le dossier devant la Cour internationale de Justice. » Le leader du MMM salue également le Japon, qui avait initialement voté contre, mais s’est abstenu cette fois-ci. Par contre, Paul Bérenger trouve « choquant » que les Maldives se trouvent parmi les six pays, dont font partie la Grande-Bretagne, les États-Unis, l’Australie et Israël. Il note également que l’Iran s’est abstenu une nouvelle fois, tout comme le Qatar. « Li kler nou pe pey bann zestikilasion Soodhun », a-t-il conclu. Paul Bérenger a particulièrement salué les Seychelles et a dit « merci à tous les pays qui ont soutenu notre île ».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • I want to grow my income