Live News

Patrick Lile : «Les pilotes d'Air Mauritius se serrent les coudes»

La solidarité prime chez les 200 pilotes que compte Air Mauritius. Face à la menace de licenciement qui plane sur eux, « les pilotes d’Air Mauritius se serrent les coudes », affirme Patrick Lile, pilote et président de la Mauritius Air Line Pilot Association (MALPA), le syndicat représentant les pilotes mauriciens, dans une déclaration au Defi Media Group.

Les pilotes, souligne-t-il, « sont prêts à faire d’importants sacrifices sur leurs revenus pour minimiser les pertes d’emploi dans toutes les catégories d’employés de la compagnie ».

Le but de la démarche est de « donner à Air Mauritius la marge financière nécessaire à sa restructuration en toute sérénité pour qu’elle reprenne son envol dans les plus brefs délais ».

Mercredi, la MALPA et le syndicat des pilotes étrangers d’Air Mauritius, l’Airline Employees Association (AEA) ont envoyé une série de propositions aux administrateurs de la compagnie, qui a été placée sous administration judiciaire par son conseil d’administration le 22 avril dernier.

Ces propositions devraient permettre à la compagnie, selon les membres de ces syndicats, de réaliser des économies d’au moins Rs 560 millions.

Celles-ci vont de la suspension de certains avantages salariaux, pour une durée déterminée, à une révision des lignes et du réseau desservi par la compagnie ou, encore, à la mise à terme des contrats de pilotes qui sont là pour une durée de deux ans seulement, entre autres. 

Patrick Lile tient aussi à souligner « qu’en ce temps difficile de Covid-19, « c’est le personnel naviguant qui se met en avant que ce soit pour l’acheminement du matériel médical que pour le rapatriement des Mauriciens bloques à l’étranger ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !