Live News

Patrick Assirvaden sur sa PQ adressée au PM : « Kifer li fin sove pou pa repon lor Angus Road ?»

Il n’en démord pas. « Kifer li fin sove pou pa repon lor Angus Road ? ». C’est ce que Patrick Assirvaden ne cesse de se demander. Le député du Parti travailliste (PTr) a soulevé cette question lors d’un point de presse qu’il a animé devant le Parlement, ce mardi après-midi 3 août. Ce, après que sa question qui était inscrite à l’ordre du jour sur la controverse entourant l'achat d'un terrain à Angus Road, à Vacoas, au coût de Rs 20 millions n’a pu être répondue. Question qui était adressée au Premier ministre (PM), Pravind Jugnauth. C’était lors de la séance du Prime Minister’s Question Time (PMQT) à l’Assemblée nationale.

Le temps pris par Pravind Jugnauth pour répondre à une seule question portant sur la carte d’identité nationale a provoqué l'ire des parlementaires de l’opposition. Le député du Parti travailliste Patrick Assirvaden parle de tactique pour éviter de répondre à une autre interpellation sur l’affaire Angus Road.

« Le député Fabrice David a retiré sa question qu’il allait adresser au PM. Les députés Reza Uteem et Khushal Lobine n’ont pas posé des questions supplémentaires. Du coup, ma question est passée de la quatrième place pour arriver à la deuxième. Pa ti ena auken rezon pou ki le Speaker pa donn mwa drwa pou ki mo kestion pa repon », a expliqué Patrick Assirvaden.

Le président du PTr parle du « jamais vu sur le fait que le PM a pris trente minutes pour répondre à une seule question et cela avec la complicité des députés de la majorité soit des backbenchers pour ‘buy time’ ».

« Le PM avait déjà répondu quatre Private Notice Questions (PNQ) sur l’affaire Angus Road dans le passé. (…) En novembre 2020, il avait déclaré qu’il n’avait pas encore donné sa version des faits aux enquêteurs de la Commission anticorruption (Icac) sur cette affaire. Voilà dix mois après, nou ti anvi kone si li fin al l’Icac, eski so depozisyon ti under warning. Eski so depozisyon fin donne avan ki Direkter l’Icac so kontra fin renouvele ou apre (…) », s’interroge Patrick Assirvaden.

« Au sein du PTr, il est clair que Pravind Jugnauth ‘fin sove’. Car, tous les ingrédients étaient réunis pour que le PM soit ‘cornered’ aujourd’hui », avance le député travailliste.
 
« Clear your name »

Compte-t-il revenir à la charge avec sa question sur l'affaire dite Angus Road? « Les Standing Orders ne nous permettent pas de venir avec la même question pour une période de trois mois », a répondu le député rouge. Et d’ajouter : « Personne ne pourra soulever la question entourant l’affaire Angus Road. Il y a une connivence quelque part ».

Aux dires de Patrick Assirvaden, le PM aurait eu une opportunité pour « clear » son nom sur des allégations graves entourant cette propriété à Vacoas. « Me, li laiss sa opasite la res parey. Si ou pa per pou repon, pou replike, pa per pou repon a mo ban kestion. (…) Clear your name », a lancé le député travailliste.
 
Excuses publiques du Speaker de l’Assemblée nationale
Patrick Assirvaden juge « inacceptable » qu’un Speaker de l’Assemblée nationale Sooroojdev Phokeer fasse des remarques sur la santé du député du Mouvement militant mauricien (MMM) Rajesh Bhagwan «  kan li dir li get to figir ».

« Nou tou kone Rajesh Bhagwan, nou tou trouve Rajesh nou kone ki problem de sante li ena », avance le parlementaire rouge. Patrick Assirvaden affirme que PTr condamne cela.

Selon le député rouge, le Speaker doit s’excuser publiquement devant l’Assemblée nationale et à Rajesh Bhagwan.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !