Défi Zen

Patricia Lagesse, styliste: 25 ans de grand chic

Pendant ce quart de siècle, elle n’a pas habillé beaucoup de mariés, mais le reste du cortège nuptial, Patricia Lagesse s’en est souvent occupée. Car ses créations sont d’une grande finesse, pleines de bon goût et ses toiles, délicatement choisies. Taf’ta n’a pas pris une ride. De collection en collection, Patricia Lagesse a continuellement cherché de nouvelles idées pour que la marque puisse évoluer avec son temps. La styliste a consacré une bonne partie de sa vie à cette boutique, le symbole de sa réussite. Femme entrepreneure qui a inspiré bien des stylistes, elle reste à l’affût des dernières tendances pour consolider encore cette entreprise créée en septembre 1990. « Après avoir travaillé  dans la zone franche pendant 10 ans, j’ai voulu passer à autre chose pour mieux m’occuper de ma famille », raconte Patricia Lagesse, en évoquant la naissance de Constance, sa fille unique. « Je passais trop de temps à voyager », dit-elle. Cette expérience auprès d’une usine de textile a renforcé sa passion pour la mode. Et ces années lui ont enseigné l’art de gérer une entreprise. C’est ainsi que lui vient l’idée de créer sa propre marque : Taf’ta.

Nostalgie

« Le nom de la marque est venue d’un voyage à Paris. Je cherchais un nom évocateur qui ne me renferme pas dans un seul style. J’ai vu une boutique fermée qui portait ce nom. Une anecdote : la gérante de cette ancienne boutique est venue me rendre visite à Maurice quelque temps après », raconte-t-elle avec un brin de nostalgie. Il n’y a pas eu que de bons moments durant ces 25 ans. « Avec la crise économique, les affaires ont bien souffert. Si bien qu’on a dû recentrer un peu et depuis, on a fermé quelques boutiques. Nous n’avons maintenant que deux boutiques à Grand-Baie, l’une au Sunset Boulevard et l’autre sur la route Royale », indique la styliste. La marque a toujours été une référence dans le monde glamour et chic de la mode mauricienne.

Label de proximité

La première boutique a ouvert à Pointe-aux-Canonniers. Ensuite, plusieurs autres sont venues, dont celle au Caudan, à Grand-Baie et au Morne. La marque sort du lot et s’impose comme un label de proximité. Elle est particulièrement apprécié par la clientèle réunionnaise. « Ce n’est pas qu’un vêtement qu’on achète. Il y a ce lien avec le créateur qui conseille les clientes », indique Patricia Lagesse. Cette aventure humaine, elle la vit au quotidien. « On se lève le matin et on sait qu’on va faire quelque chose qu’on aime. On va rencontrer des gens merveilleux qui donnent vie à vos créations. Il n’y a pas de mot pour qualifier ce sentiment de satisfaction quand on habille une personne », raconte la styliste.
[row custom_class=""][/row] [[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"592","attributes":{"class":"media-image alignleft wp-image-257","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"325","height":"682","alt":"Patricia Lagesse"}}]]D’ailleurs, la plupart de ses clientes la consultent lors de grandes occasions. « J’habille beaucoup de mamans de mariés. Et aussi les filles d’honneur. De nos jours, ce ne sont plus les petites filles qui font les filles d’honneur mais de belles jeunes femmes proche de la mariée », ajoute-t-elle.

La soie sauvage

Au départ, Taf’ta était connu pour ses belles robes et bustiers en soie sauvage. Mais une fois de plus, crise économique oblige, la mode s’est faite moins luxeuse.  On retrouve, maintenant, plusieurs autres matières chez Taf’ta dont le lin, le coton, la mousseline et la viscose qui est revenue à la mode. Ainsi, il a fallu se réinventer pour exister. « La clientèle de Taf’ta a vieilli et 25 ans après, il nous faut maintenant pouvoir habiller les enfants de nos clientes qui sont de jeunes femmes », estime Patricia Lagesse. En 2013,  elle a lancé la marque sœur Taf’ta Too qui apporte une touche de fraîcheur avec des collections plus colorées et inspirées de la génération gypset. De belles créations sont appelées à voir le jour et d’une collection à une autre, les styles continuent à évoluer. Une chose est sûre, Patricia Lagesse a su redonner ses lettres de noblesse à la mode mauricienne.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !