Live News

Passation de pouvoir : Me Stephen n'est plus l'avocat de Rezistans ek Alternativ à cause des «divergences d'opinion» 

Développement de taille en Cour suprême ce mardi matin 10 juillet. Me Rex Stephen, qui représentait Rezistans ek Alternativ dans l'affaire dans laquelle ce mouvement conteste la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et son fils Pravind Jugnauth au poste de Premier ministre en janvier 2017, s'est désisté.

L'avocat a préféré se retirer suite à des divergences d'opinion sur l'assignation de l'ex-Présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, comme témoin dans cette affaire.

L'affaire, qui a été appelée devant le chef juge Keshoe Parsad Matadeen et le juge David Chan, sera de nouveau appelée le 25 juillet 2018.

Dans sa plainte, Rezistans ek Alternativ estime, entre autres, que sir Anerood Jugnauth a usurpé les pouvoirs de la présidente de la République d'alors, Ameenah Gurib-Fakim. Le mouvement affirme aussi que la nomination d’un nouveau Premier ministre n’est possible que lorsque le titulaire de ce poste démissionne et ne siège plus à l’Assemblée nationale. Rezistans ek Alternativ  estime que la démission de sir Anerood Jugnauth (SAJ) comme Premier ministre n’a aucun effet constitutionnel, vu qu’il continue à siéger à l’Assemblée comme ministre.