Live News

Pas question pour Kessaven de faire tomber le masque : «Atteint de la Covid, j’ai vu la mort en face»

Le port du masque n’est plus obligatoire depuis ce vendredi matin, 1er juillet. Pourtant, ils sont nombreux à avoir pris la décision de ne pas se séparer de leur masque. Plusieurs raisons sont avancées. 

Kessaven, que nous avons rencontré dans les rues de Rose-Hill ce matin a été atteint de la Covid à deux reprises. 

« J’ai vu la mort de face », confie cet habitant de Quatre-Bornes. D’où sa décision de rester prudent. 

D’autres personnes évoquent leur âge avancé.

« Se protéger et protéger sa famille » : autre argument avancé pour justifier le port du masque. 

Et vous, avez-vous pris la décision de vous séparer de votre masque ?

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !