Live News

Pas de Modi pour le Metro Express

Metro

Le Premier ministre indien Narendra Modi ne sera pas l’invité d’honneur de l’événement. C’est ce que nous explique une source au sein du bureau du Premier ministre. Il est peu probable que le chantier du Metro Express soit livré dans les temps pour un soft launch, le 30 septembre 2019.

C’est pour cette raison que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, dans ses différents discours donnait rendez-vous à la population pour le lancement du projet pendant la première semaine du mois d’octobre. Cependant, cela ne veut pas dire que la pression sur les épaules de Metro Express Limited et de Larsen & Toubro a été enlevée. Ces entreprises doivent tout faire pour compléter les chantiers dans le délai accordé par le gouvernement, soit le 30 septembre 2019.

Ce soft launch durera environ quatre semaines, afin d’effectuer l’exercice de fine tuning des trains. Pendant ce mois de « soft » opérations, seulement quatre Urbos circuleront sur le tracé. La flotte sera augmentée de deux trams chaque mois. Deux Urbos ont déjà quitté l’usine de la firme espagnole Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF) et sont en route vers  Maurice.

Autre confirmation que nous obtenons du bureau du Premier ministre : il ne devrait pas y avoir d’invité de marque indien pour ce soft launch au début octobre. Non plus pour une grande inauguration après la période de fine tuning, qui durera environ un mois. Des rumeurs quant à la visite, pour le 28 octobre, de Narendra Modi à Maurice ont été immédiatement démenties par le bureau du Premier ministre. Selon certaines informations, le gouvernement indien aurait informé celui de Maurice, le vendredi 13 septembre 2019, que Narendra Modi essaiera d’inclure un passage à Maurice durant sa tournée de plusieurs pays. Une date temporaire avait déjà été avancée, celle du 28 octobre 2018. Il fallait seulement obtenir le feu vert du Premier ministre indien.

Une autre source nous explique que la situation ne laisse aucun doute. Il est peu probable que Narendra Modi ou un membre de son gouvernement fasse le déplacement, vu la conjoncture actuelle, soit une élection partielle dans les mois qui viennent ou/et des élections générales. En effet, la diplomatie indienne veut être neutre dans le cadre d’une campagne électorale. Il y a également l’aspect de sécurité, car il n’y a pas eu de préparation pour une telle visite.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation