Live News

À partir du 1er octobre : les activités qui seront à nouveau autorisées

À partir du vendredi 1er octobre, une nouvelle série de barrières tombent. Certaines activités, interdites pour l’heure, seront à nouveau autorisées sous conditions, alors que d’autres resteront inaccessibles au public, à l’instar des courses hippiques qui devront encore se dérouler « in-camera ». Les discothèques demeureront fermées tandis que les salles de cinéma fonctionneront à mi-capacité.


Ci-dessous les nouvelles mesures annoncées vendredi après-midi :

Centres de fitness (gym et complexe sportif)

  • Accès sans réserve pour le personnel et le public, à condition d’être vacciné
  • Nombre de personnes maximum permis est d’une pour chaque quatre mètres carrés
  • La capacité maximale de la facilité sera fixée à l’entrée
  • Ventilation adéquate recommandée

Accès aux centres sociaux, Village Halls, centres communautaires, Social Welfare Centres, centres de jeunesse et Citizen Advice Bureaux

  • Accès réservé aux adultes
  • Accès par ordre alphabétique
  • Pas plus de 50 personnes en même temps

Lieux de culte

  • Maximum 100 personnes
  • Vaccination, distanciation sociale et ventilation recommandées

Marchés et bazars

  • Contrôle à l’entrée et à la sortie pour empêcher qu’il y ait un afflux de gens

Événements religieux, cérémonies

  • Maximum 100 personnes
  • Vaccination, distanciation sociale et ventilation recommandées

Mariage et funérailles

  • Maximum 100 personnes
  • Vaccination, distanciation sociale et ventilation recommandées

Événements culturels et sociaux ou tout autre rassemblement

  • Maximum 100 personnes
  • Vaccination, distanciation sociale et ventilation recommandées

Courses hippiques

  • In-camera

Plages publiques/ sorties en mer

  • Pique-nique autorisé avec un maximum de 30 personnes par groupe

Restaurant/ food court/ fast food

  • Accès illimité
  • Vaccination, distanciation sociale et ventilation recommandées

Night clubs et discothèques

  • Pas d’autorisation d’ouverture

Cinémas et théâtres

  • Les employés doivent être vaccinés
  • Capacité des sièges limitée à 50%
  • Le nombre maximum de personnes autorisées doit être affiché à l’entrée
  • Vaccination, distanciation sociale et ventilation recommandées

Bars, casinos et maisons de jeu

  • Accès sans restriction pour les personnes vaccinées et les adultes uniquement
  • Distanciation sociale et ventilation recommandée
     

Réactions

James Agathe, directeur du Shape Sports Club :

« C’est une bonne mesure, car l’initiative nous permet au moins d’opérer au maximum en observant scrupuleusement les règlements sanitaires. Parmi, il y a la distanciation physique, entre autres ». 

Le père Jean Maurice Labour, Vicaire Général du Diocèse de Port-Louis : 

« La possibilité d’accueillir 100 personnes dans les lieux de culte est une très bonne chose dans le sens qu’il y a moins de cérémonies avec plus de personnes. En parallèle, c’est moins de fatigue pour les prêtres. Mais avec l’augmentation des cas de décès liés à la Covid-19, la  vigilance doit être observée scrupuleusement par les membres du public. Nous accueillons cette annonce avec beaucoup de bonheur et je lance un appel pour que le public fasse preuve de vigilance et maintiens les règles sanitaires ».

La direction des Casinos de Maurice : 

« Nous sommes prêts pour la réouverture des casinos sous certaines conditions. Les protocoles sanitaires en vigueur dans le pays seront respectés à la lettre, dont un système d’aération adéquat et le maintien de la distanciation physique. Nous allons nous assurer à ce que le personnel soit vacciné. Ceux qui n’ont pas été vaccinés devront produire un certificat médical ». 

Nishal Naga, propriétaire du Kenzi Bar : « On prévoit une hausse de  20 % dans la clientèle »

Les restrictions ont été levées pour l'accès aux bars. Si jusqu'ici les resto-bars opéraient uniquement la partie restaurant, la partie bar offre davantage de possibilités. « La musique est ce qui manquait aux clients mauriciens. Toutefois, malgré l'arrivée des touristes, nous prévoyons une hausse de seulement 20 % dans la clientèle à partir du 1er octobre. Nous ne pensons pas que le tourisme va reprendre normalement avant deux ans », explique Nishal Naga, propriétaire du Kenzi Bar qui tentera de reprendre la partie animation musicale le vendredi jusqu'à minuit. 

Rajeshwar Callicharan : « C’est une bonne décision, mais… »

Les salles de MCine comptent démarrer avec « No Time to Die », le 25e film de James Bond. « Cette nouvelle tombe à pic, car le long-métrage sortira la veille. Dans un premier temps, nous ne jouerons que les blockbusters », explique Rajeshwar Callicharan. Il cite « Bell Bottom » avec Akshay Kumar, ainsi que Fast and Furious 9 (F9). Le prix du ticket restera inchangé, soit Rs 225 pour une séance.  « C’est une bonne décision, mais il fallait la prendre plus tôt. Maurice fait partie des derniers pays à rouvrir ses salles de cinéma. Nous avons encaissé Rs 1 million de pertes chaque mois. Nous nous sommes retrouvés dans l’obligation de nous séparer de 50 % de notre personnel », dit-il. 

Raj Gokhool : « Encore plus difficile de remplir les salles »

Selon Raj Gokhool, directeur de La Comédie Mauricienne École de théâtre, les salles de théâtre auraient dû être opérationnelles à 100 % de leur capacité. « Avant la pandémie, on éprouvait déjà des difficultés à attirer 100 % de l’audience. Dorénavant, ce sera encore plus compliqué de remplir les salles avec seulement 50 % », fait-il remarquer.

À son avis, il est temps de venir avec des mesures concrètes pour faire revivre le théâtre à Maurice. « De plus, imposer la vaccination ne fait qu’accentuer la réticence d’une section de la population », ajoute-t-il.
 

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !