Live News

A partir du 18 novembre 2021 : Deux femmes seront à la tête du judiciaire 

La juge Bibi Rehana Mungly-Gulbul est actuellement le No 2 du judiciaire. La juge Nirmala Devat est le No 3 du judiciaire.

Ce sera une première dans les annales : deux femmes seront à la tête du judiciaire. Elles sont actuellement la Senior Puisne Judge, Bibi Rehana Mungly Gulbul et la juge Nirmala Devat.  La première nommée sera à la tête du judiciaire et occupera le poste du Chef juge. Alors que la deuxième sera nommée au poste de Senior Puisne Judge. Cela après que l’actuel Chef juge, Asraf Caunhye tirera sa révérence, le 18 novembre 2021, à l’âge de 67 ans, après avoir occupé ce poste pendant plus un an.  

Le numéro 2 du judiciaire, Bibi Rehana Mungly-Gulbul, âgée de 61 ans est l’épouse de l’avocat Raouf Gulbul. Elle a été lauréate en 1979 et une ancienne élève du collège Queen Elizabeth. Elle a fait ses études en droit en Angleterre. Puis, elle a été admise au barreau en 1983 au Pays de Galles. La même année, elle est retournée à Maurice pour exercer dans le privé. En 1984, elle a joint le parquet et devient le « Crown Counsel ». Elle y reste pendant quatre ans. 

Le chef juge Asraf Ally Caunhye.

En 1988, Bibi Rehana Mungly-Gulbul a rejoint la magistrature des différentes Cours de District et aussi celle de Rodrigues. Elle a été présidente de la cour criminelle intermédiaire et celle de la cour industrielle. En 2003, elle est promue au poste de Deputy Master and Registrar et ensuite au poste de Master and Registrar. En 2008, elle devient juge. Elle a aussi été à la cour médiation. En 2015, elle est postée à la cour commerciale et devient la présidente de cette instance. Le 6 mai 2020, elle devient le No 3 du judiciaire après le départ de l’ancien juge Eddy Balancy. 

Le No 3 du judiciaire, Nirmala Devat, âgée de 60 ans, a aussi connue une longue carrière dans le judiciaire. Elle a été affectée au bureau du Directeur des Poursuites Publiques (DPP). Puis, elle a siégé dans différentes Cours de District pour ensuite rejoindre la cour intermédiaire. Elle a même été la présidente de la cour civile intermédiaire. C’est en 2009 qu’elle est promue au poste de juge. 

L’affaire Sir Bhinod Bacha

Nirmala Devat a présidé des procès ayant fait l’actualité. Parmi, l’affaire Sir Bhinod Bacha. Elle avait présidé l’enquête préliminaire entourant la mort de l’épouse et le fils de Sir Bhinod Bacha en 1994 à Quatre-Bornes. Le 25 mars 1995, elle avait déféré Sir Bhinod Bacha et Joyce Castellano aux assises pour le meurtre de son épouse Lady Kathleen Bacha et son fils Lamesh dit Popo. Sir Bhinod Bacha et Joyce Castellano ont été ensuite acquittés devant la cour d’assises en 1996.    

Autre procès, l'appel interjeté en Cour suprême par Siddick Chaddy dans l’affaire Boskalis. Elle y siégea aux côtés de la juge Karuna Devi Gunesh-Balaghee. Les deux juges ont toutefois augmenté la peine de l’ancien directeur général de la Mauritius Ports Authority, Siddick Chady, de neuf mois à quinze mois de prison. Par contre, l’ancien conseiller du Premier ministre, Prakash Maunthrooa, condamné à neuf mois de prison, a été blanchi en appel. 

La juge Nirmala Devat a aussi siégé aux côtés d’Asraf Caunhye et de la juge Gaitree Jugessur-Manna sur la commission d’enquête initiée contre l’ex-Présidente de la Republique, Ameenah Gurib-Fakim. Les travaux de cette commission d’enquête avaient débuté le 6 août 2018. Ameenah Gurib-Fakim avait démissionné, le 23 mars 2018, dans l’affaire de Platinium Card.  

Le judiciaire compte actuellement quinze femmes juges, incluant la juge Bibi Rehana Mungly -Gulbul et huit hommes comme juge, y compris le Chef juge Asraf Caunhye.
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !