Actualités

Partielle au no 7 : le communiqué qui peut prêter à confusion

communiqué Communiqué officiel de la présidence.

Partielle le 17 août ou le 13 novembre ? Dans son communiqué officiel, mardi après-midi, la présidence indique que le président par intérim a « aujourd’hui émis un writ fixant le 17 août 2019 comme le jour de l’élection d’un membre de l’Assemblée nationale ».

Mais, au paragraphe suivant, le communiqué indique que l’Electoral Supervisory Commission a été notifiée que, « s’il est nécessaire de faire une élection, le 13 novembre 2019 sera le jour de cette élection ». Il faut s’en remettre au « notice of election » émise mardi soir par Irfan Abdool Rahman, commissaire électorale, pour avoir la certitude que le « nomination day » a bel et bien été fixé pour le 17 août. Est-ce que la State House s’est emmêlée les pinceaux ?

En fait non. Le communiqué de la présidence a été visé par le commissaire électoral, le Parquet et le président de la République par intérim. « C’est la formulation légale. Tout est en règle », affirme-t-on au niveau du bureau du Premier ministre. Le « writ » émis le 15 septembre 2017 pour la partielle du no 18 contient en effet la même formulation.

communique

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !