Politique

Partielle au no 7 - Atma Bumma : «Le but : marquer notre présence sur le terrain»

Atma Bumma

Le Mouvement patriotique (MP) a avalisé la candidature de son secrétaire général, Atma Bumma, en cas d’élection partielle  à Piton/Rivière-du-Rempart (no 7). Atma Bumma explique que le parti a pris la décision d’aligner un candidat après avoir considéré tous les aspects. 

Pourquoi cette décision alors que le parti s’était prononcé contre la tenue de cette partielle ?
Après discussions et analyses, le BP du parti a décidé d’aligner un candidat lors de la partielle au no 7. Le MP est convaincu qu’il n’y aura pas d’élection partielle. Nous restons sur notre position, c’est un gaspillage de fonds publics pour élire un député qui ne siègera que durant deux semaines seulement. Nous pensons que c’est la stratégie du gouvernement pour distraire les autres partis politiques. Cependant il reste le fait qu’une partielle a été annoncée, nous devons participer et faire le jeu démocratique, on se doit d’aligner un candidat.

D’autres partis politiques ont annoncé qu’ils ne participeront pas à cette partielle. Qu’en pensez-vous ?
Nous croyons que c’est une occasion pour notre jeune parti politique de marquer sa présence dans une autre circonscription. Nous l’avons fait pour la partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes. Nous le ferons au no 7. Ce sera une occasion pour expliquer aux électeurs qu’on peut faire la politique autrement. Le MP se positionne comme un acteur principal lors des prochaines élections générales. La campagne pour le no 7 sera un premier pas dans ce positionnement.

Dans l’éventualité de législatives générales, resterez-vous au no 7 ?
En cas d’élections générales avant la date de la partielle, la décision sur la candidature au no 7 reviendra au parti qui fonctionne de manière collégiale. Pour moi, la campagne démarre maintenant.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective