Live News

Parlement : Roshi Bhadain annonce qu’il démissionnera la semaine prochaine 

On se dirige vers une élection partielle au no 18 [Belle-Rose/Quatre-Bornes]. Roshi Bhadain affirme qu’il démissionnera de son poste de député de l’Assemblée nationale la semaine prochaine, après l’étape du Committee of Supply au Parlement. 

Le leader du Reform Party a fait cette annonce vers 22 h 45 ce vendredi 16 juin lors de son intervention sur le Budget 2017-18 à l’Assemblée nationale.

Roshi Bhadain a expliqué qu’il démissionnera de son poste de député pour exprimer son désaccord par rapport au projet Metro Express dans sa forme actuelle. 

«J’avais déjà dit que je démissionnerais du Parlement si le gouvernement allait de l’avant avec ce projet. J’avais dit que les habitants de Belle-Rose/Quatre-Bornes auraient l’opportunité de voter lors d'une élection qui servirait de référendum pour tout le pays pour décider si ce projet est acceptable ou pas. J’ai fait du porte-à-porte dans plusieurs régions, notamment à La Source, Quatre-Bornes, Belle-Rose et Sodnac. Je peux vous dire que les gens disent non à ce projet, qui mènera notre pays à la faillite», a déclaré Roshi Bhadain. 

Roshi Bhadain affirme avoir longuement parlé au leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, de ce projet. «Il m’a demandé d’attendre encore une semaine car il posera une Private Notice Question dessus. Mais je ne suis pas du tout convaincu que ce gouvernement changera quelque chose. Quoiqu’il advienne, je démissionnerai après le Committee of Supply», a lancé le leader du Reform Party.

Le leader du Reform Party soutient qu’il attend de pied ferme le gouvernement dans la circonscription no 18 : «Nous allons montrer à ce gouvernement qu’il est temps qu’il parte. Il est temps de donner l’opportunité aux gens de voter. Il est temps d’arrêter tous ces abus.» 

Roshi Bhadain a menacé de dévoiler un dossier contre le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, à Quatre-Bornes.

En début de son discours, Roshi Bhadain a critiqué le Budget présenté par le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, le 8 juin. 

« This Budget is recipe for bankcruptcy », a-t-il martelé. Selon le leader du Reform Party, «this Budget is going to take the country down». 

Pour Roshi Bhadain, le pays s’est endetté à hauteur de Rs 22,5 milliards auprès de l’Inde. Le Budget 2017-18, dit-il, ne prévoit rien pour le remboursement de cet argent à la Grande péninsule.

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !