Live News

Parents de quadruplés : «Seulement trois des quatre enfants obtiennent une pension»

Veeren Rungen et Devina Boyjonauth Veeren Rungen et Devina Boyjonauth parents de quadruplés en compagnie d’un de leurs enfants.

Veeren Rungen et Devina Boyjonauth ne sont pas des visages inconnus. En effet, ces derniers sont parents de quadruplés. Le 28 février dernier, Devina a mis au monde quatre enfants à l’hôpital de Rose-Belle. Veeren, habitant de Surinam, explique que les quatre enfants sont en bonne santé et qu’ils auront dix mois à la fin de décembre. Cependant, il indique que depuis leur naissance, seul trois des quatre enfants obtiennent une pension du ministère de la Sécurité sociale. 

« On m’avait promis un soutien financier pour les quatre enfants, mais seulement trois d’entre eux en bénéficient », explique Veeren. Ce dernier ajoute qu’il s’est rendu au ministère de la Sécurité sociale pour avoir des explications, mais sa demande n’a pas abouti. « Lorsque je me suis rendu au siège du ministère de la Sécurité sociale, les officiers m’ont dit que ce n’était pas leur problème et qu’ils attribueraient la pension à seulement trois des enfants. Pour une demande de pension pour le quatrième enfant, il fallait que je me tourne vers le bureau du Premier ministre (PMO). Toutefois, mes demandes pour un rendez-vous au PMO n’ont pas abouti. Je ne comprends pas pourquoi seulement trois enfants bénéficient de cette aide. Est-ce que cela veut dire que le quatrième enfant ne compte pas aux yeux de l’État ? » , se demande Veeren.

Intervenant sur les ondes de la radio, l’Acting Deputy Commissionner au ministère de la Sécurité Sociale, Dharma Ramjunum a parlé du Social Aid Act : « Le gouvernement ne propose pas de l’aide aux parents pour la naissance d’un seul enfant. Par contre, si les parents ont des jumeaux, c’est le deuxième enfant qui bénéficiera d’une pension. C’est le « next birth life » qui est pris en considération. Tout comme pour ceux qui ont des triplés. La même chose est appliquée pour ceux qui ont des quadruplés comme dans le cas du couple Veeren et Devina. Le premier enfant n’est pas pris en considération. Ce sont les trois prochains enfants uniquement qui bénéficient d’une pension du ministère de la Sécurité sociale. Il n’y a pas d’exception à ce propos », a conclu Dharma Ramjunum.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !