Live News

Parc industriel à Madagascar : 80 hectares réservés pour l’industrie textile mauricienne

« Madagascar ambitionne de redevenir le grenier de l’Océan Indien. Les produits agricoles malgaches pourront être exportés pour approvisionner Maurice ».

 Le président malgache a ainsi exprimé son souhait de voir Madagascar exporter ses produits vers Maurice dans les mois prochains. Une position affichée sur le sujet à l’issue d’une session de travail en ce lundi 11 mars entre 2019 entre Andry Rajoelina et Pravind Jugnauth du côté du bureau du Premier ministre. 

Le président malgache Andry Rajoelina a également avancé dans ses déclarations officielles devant la presse que « Madagascar pourra fournir les 50 000 tonnes de maïs que Maurice importe chaque année », tout en précisant que « pourquoi aller chercher plus loin ce qu’on peut trouver juste à côté ».

Accord d’entraide judiciaire sur le plan pénal entre l’île Maurice et Madagascar

Andry Rajoelina a également annoncé un accord d’entraide entre nos deux pays sur le plan judiciaire, et ce, notamment en matière pénale.

Les étudiants malgaches et mauriciens pourront aussi bénéficier d’une augmentation du nombre de bourses et de stages effectués entre les deux nations.

Par ailleurs, le président malgache a aussi souligné qu’en ce qui concerne le projet de parc industriel à Madagascar, les entrepreneurs mauriciens sont les bienvenus pour investir sur place. Et selon lui les investisseurs mauriciens ont déjà montré un intérêt certain pour ce projet.  

Le parc industriel sera construit sera quelque 600 hectares, dont 80 hectares seront réservés aux entrepreneurs mauriciens pour l’industrie textile mauricienne à Madagascar.

Par ailleurs, le président malgache a souhaité que plus de touristes étrangers viennent visiter la Grande Ile. Et que les 300 000 visiteurs annuels puissent passer en cinq ans à 800 000 voyageurs. 

Pour rappel, la compagnie Air Mauritius va ouvrir prochainement un septième vol par semaine à destination de la capitale malgache et l’aéroport international d’Ivato.