Magazine

Par amour de la musique : RKC donne un nouveau souffle au rap créole

Olivier Chan, Pascal Chellen et Dylan Paul. Olivier Chan, Pascal Chellen et Dylan Paul.

Promouvoir le rap créole à Maurice, c’est l’objectif de la plateforme Rap Kreol Competition (RKC), lancée par trois amis. Cette initiative musicale permet aux artistes en herbe de bénéficier d’un enregistrement, d’un vidéo clip et d’un shooting photo gratuitement.

«Par amour de la musique, le rap et notre langue maternelle, nous mettons nos talents aux services de ceux qui ne sont pas connus afin de promouvoir leur art », explique Olivier Chan qui est un des concepteurs de RKC.

En effet, tout commence l’an dernier quand trois amis passionnés de musique, à savoir Olivier Chan alias Iyeh, Dylan Paul, beatmaker plus connu sous le nom de Dyotbb et Pascal Chellen de son nom d’artiste Tical Negus fondateur de A4C et Larnwar, spécialisé dans le digital arts, décident de créer une plateforme musicale pour faire connaître le rap en créole à Maurice.

« On connaît les raps français et américain mais pas vraiment le rap créole. Pourtant, il existe des artistes qui chantent le rap à Maurice, mais ils ne sont pas connus. De plus, il y a des jeunes qui ont du talent mais n’ont pas de plateforme où ils peuvent s’exprimer. Avec mes deux amis nous avons décidé de créer le concept RKC avec l’objectif de faire connaître ceux qui n’ont pas les moyens requis pour se faire entendre », explique Olivier Chan.

Ainsi sur la page RKC, disponible sur Facebook, Instagram et Youtube, un beat a été créé par Dylan Paul. Les artistes en herbe ou même confirmés sont invités à écrire un couplet et un refrain avant d’interpréter le morceau. Ils doivent aussi enregistrer une vidéo et la poster sur une de ces pages.

Chaque trimestre, un artiste est jugé selon des critères bien définis, soit le rythme, la présentation, le flow, qui signifie la manière dont le rappeur chante ainsi que la présentation, entre autres. L’artiste choisi a ainsi la chance d’enregistrer sa chanson en studio, faire un shooting photo et aussi bénéficier d’un clip vidéo sans débourser de l’argent.

« Nous avons déjà sélectionné deux personnes. La première a déjà enregistré sa chanson et tourné sa vidéo. La deuxième fera de même incessamment. Nous faisons cela pour les artistes par passion pour le métier et aussi afin de promouvoir la langue créole », fait ressortir Olivier Chan.

Par la suite il a expliqué que tous ces nouveaux morceaux figureront sur une compilation.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !