Actualités

Palmar Ltée et Future Textiles : les ex-employés mauriciens compensés ce mardi 30 avril

Palmar Ltée et Future Textiles Un millier de salariés ont perdu leur emploi avec la fermeture de Future Textiles et de Palmar Ltée.

Les 904 ex-employés de Palmar Ltée et les 73 de Future Textiles peuvent pousser un ouf de soulagement. Ils percevront, ce mardi 30 avril, une première partie de leur compensation. Rs 45 millions seront déboursées pour les travailleurs de Palmar Ltée et Rs 862 000 pour ceux de Future Textiles Limited. La deuxième et dernière tranche sera payée aux employés le 15 mai 2019.

C’est à la suite des consultations entre les parties prenantes, suivie d’une concertation entre le Premier ministre et ministre des Finances Pravind Jugnauth avec le ministère du Travail que cette décision a été prise. Les employés des deux usines obtiennent ainsi cette compensation ex-gratia sur une base humanitaire. Selon une source au ministère du Travail, cette première tranche sera créditée sur les comptes bancaires des employés.

Au niveau des ex-employés de Palmar Ltée, compagnie qui a été mise sous receivership le 21 février 2019, c’est le soulagement. Les travailleurs, qui se sont retrouvés sur le pavé, commençaient à se poser des questions sur leur compensation.

Le ministre du Travail Soodesh Callichurn avait annoncé le montant de cette compensation ex gratia le 5 avril dernier. On attendait seulement la date du paiement, explique le porte-parole des travailleurs Faizal Ally Beegun.

Le syndicaliste affirme qu’ils sont heureux de ce dénouement mais qu’ils ne sont pas totalement satisfaits. « Les ex-employés méritaient d’obtenir la totalité de leur compensation, soit deux mois et demi par année de service. La compensation actuelle est un peu plus de 60% », dit-il.

Rs 862 000 pour les employés de Future textiles

Faizal Ally Beegun insiste sur le fait qu’ils seront satisfaits quand les lois du travail à Maurice seront amendées pour mieux protéger les employés, victimes de licenciement pour cause de faillite. « Il faut mettre en place un fonds spécial pour les cas semblables afin que d’autres travailleurs de ce pays n’aient pas à subir les mêmes souffrances », réclame le syndicaliste.

Les 73 employés de Future textiles appartenant à Ram Mardemootoo obtiendront eux Rs 862 000 en matière de compensation, également sur base humanitaire. L’usine a été mise sous liquidation judiciaire le 16 avril 2019. Pour Atma Shanto, leur représentant syndical, « la décision d’accorder cette compensation est un pas dans la bonne direction ». Mais il affirme que le combat reste le même, « la question principale n’est pas l’ex gratia, mais les années de service des employés qui s’envolent. Il y a également la sécurité de l’emploi ». Atma Shanto ajoute : « Il faut continuer l’enquête sur les agissements des directeurs de Future Textiles. Il est inacceptable qu’une personne qui a bénéficié du Stimulus Package ferme boutique à trois reprises. Il y a également la question des transferts d’argent vers Madagascar, il faut faire la lumière sur tout cela ».

Le représentant des ex-employés affirme que les salariés se réuniront ce mercredi 1er mai au Plaza à Rose-Hill et qu’ils prendront une décision sur la marche à suivre.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP