Faits Divers

À Pailles : violence domestique quand tu nous tiens 

Un fils arrêté pour avoir menacé sa mère et un époux qui a mordu le bras de sa femme. Deux incidents survenus pendant le week-end.

Une retraitée de 62 ans habitant Pailles a consigné une déposition au poste de police de sa localité dimanche pour violence domestique. Ceci, après avoir été victime, deux jours consécutifs, de maltraitance et de menace de la part de son fils. 

Selon la victime, elle habite sous le même toit que son fils, âgé d’une trentaine d'années, et également sa belle-fille et ses deux petits-enfants. Selon la victime, de temps à autre, sans aucune raison, lorsque son fils rentre à la maison dans un état d’ivresse, il commence à s’en prendre à elle en utilisant un langage grossier et a menacé de l’agresser physiquement. 

Pour la énième fois, le samedi 1er février, alors que la victime dit qu’elle se trouvait chez elle, aux alentours de 18h00, son fils est rentré à la maison toujours sous l’influence de l’alcool. Il a commencé à insulter sa mère et à utiliser un langage abusif à son égard. D’un ton agressif et menaçant, il a lancé à sa mère : « Mo pou bat twa, mo pou koup to likou, mo pou touy twa. »  Craignant pour sa sécurité, la victime a déclaré qu’elle s’est enfermée dans sa chambre pour empêcher son fils de l’approcher.

Mais, dimanche matin, son fils s’en est pris à elle de nouveau sans aucune raison et a commencé à la maltraiter. Cette mère de famille connaît bien le mauvais caractère de son fils qui est devenu complètement hystérique. La victime a décidé d’avoir recours à la police pour demander de l’aide. Aussitôt, la police a procédé à l’arrestation du suspect et il a été placé en détention.

Il mord son épouse à l’avant-bras

Par ailleurs, à Pailles la police a procédé à l’arrestation d’un ressortissant étranger d’origine colombienne, âgé de 42 ans, pour violence domestique dimanche, ceci après que son épouse, âgée de 38 ans, ait porté plainte contre lui.

Selon la victime, depuis six mois ils se sont mariés civilement. Le samedi 1er février aux alentours de 14h30, suite à une dispute conjugale, son époux l’a mordue à l’avant-bras gauche. Le lendemain, soit dimanche aux alentours de 16h30, elle était chez elle en compagnie de son époux quand une énième dispute a éclaté. 

Selon la victime, son mari est devenu agressif et lui a donné un coup de poing à la tête. Elle a pris une Form 58 avant de se rendre à l’hôpital pour subir un examen médical.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP