Live News

À Pailles : un jeune toxicomane agresse son bébé de 8 mois

Photo d’illustration : Le bébé a reçu des soins à l’hôpital A.G. Jeetoo

Une femme de 18 ans, habitant Les Guibies, a porté plainte contre son compagnon de 19 ans. Elle a expliqué que l’homme, avec lequel elle vit depuis 2017, est un toxicomane. Selon elle, le samedi 10 mars, il aurait consommé de la drogue synthétique et l’aurait agressée ainsi que leur enfant de huit mois. 

Dans sa déposition consignée au poste de police de Pailles, la jeune femme a soutenu que, ce jour-là, vers 15 h 45, elle était en train de jouer avec son enfant lorsque son concubin est arrivé. L’homme a essayé de le prendre dans ses bras, mais l’enfant s’est mis à pleurer. L’homme, sous l’emprise de la drogue, l’aurait très mal pris et aurait giflé sa compagne et roué leur enfant de coups au visage. Il aurait ensuite étranglé le bébé. La maman dit être intervenue, mais aurait reçu plusieurs coups de poings au dos. Elle a été blessée. Elle a souhaité que son enfant et elle soient examinés par un médecin. La police les a donc conduits à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo où ils ont reçu les premiers soins. Heureusement, le nourrisson n’a pas subi aucun fracture.

La mère de l’enfant, que nous avons contactée, explique que son compagnon est venu lui présenter ses excuses. « Linn dir mwa dan enn momon koler kil inn fer sa. Li aksepte al ferme si bizin pou so laksion parski li regrete saki linn fer », dit-elle. Cela fait quatre jours que l’incident s’est produit, déplore-t-elle. Elle ne s’explique pas pourquoi la police n’a-t-elle pas procédé à l’arrestation de son compagnon. « Je n’arrive pas à comprendre pourquoi la police ne l’a toujours pas arrêté. Mon compagnon s’est même rendu au poste de police dimanche pour savoir s’il y avait une déposition contre lui. Un policier lui a dit que « non » et l’a laissé partir alors qu’il était recherché », dit la mère. Depuis cet incident, le jeune homme vit chez d’autres proches.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !