Live News

Pailles : braquage au showroom de Sofap ; les suspects filmés

Scène digne d'un film d’action. Un braquage filmé a eu lieu dans une succursale de la compagnie Sofap, qui fabrique et commercialise les peintures de la marque Permoglaze, à Pailles aux alentours de 15h24 mardi, 1er décembre. Les images des caméras de surveillance de l’extérieur du showroom montrent l’arrivée et la fuite des auteurs de ce hold-up.

Il a fallu à peu près quatre minutes pour que les quatre malfrats commettent leur forfait. Ils sont arrivés sur les lieux sur leurs motos. Trois d’entre eux ont fait irruption dans la succursale de Sofap alors que le quatrième faisait le guet à la porte.

Portant des casques intégraux et armés de sabres et de barres métalliques, les braqueurs ont menacé quatre employés du showroom.

Toujours sous le choc, la responsable du Showroom a expliqué à la police dans sa déposition que l'un des malfrats a déclaré d'une manière violente et menaçante : «kot kasss ? donne kass !  kot coffe fort la ?».

Alors qu'un autre a porté un coup avec le poignet de son sabre à un des employés de la succursale.

 «Personne pa pou aller la zot tou enba...»

Toujours selon, la police, à un moment donné, l'un des assaillants aurait intimé l’ordre aux employés de se mettre au sol. Ce que ces derniers ont fait.

Les braqueurs en ont alors profité pour faire main basse sur l'argent se trouvant dans les caisses.

L'un des braqueurs a même sorti une arme à feu et a interrogé toutes les personnes présentes sur le montant des ventes réalisées et en cherchant le coffre-fort tout en pointant l'arme sur chaque employé présent.

Toutefois, selon le témoignage de la responsable de la succursale, pour des raisons inconnues, les trois hommes armés ont décidé de quitter le showroom en emportant l'argent et un porte-monnaie qui se trouvait sur un des comptoirs. Bilan : une somme de Rs 30 000 a été emportée.

Non-satisfait de leur forfait, un des braqueurs a sorti son revolver et menacé les employés en leur demandant d'effacer les images des caméras de surveillance. Suite à quoi, les quatre ont pris la fuite en enfourchant leurs motos.
Cependant, ils ont oublié que l’extérieur du magasin était aussi doté de caméras de surveillance. Les plaques d’immatriculation  des motos sont clairement visibles sur les images CCTV.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !