Actualités

Paiement de compensations par le SIFB : les planteurs dans l’obligation de payer les sociétés coopératives

Salil Roy. Salil Roy.

Le Sugar Insurance Fund Board (SIFB) a payé aux planteurs les deux compensations pour les ‘event years’ 2017 et 2018. Le premier versement a eu lieu en avril et le second la semaine dernière.

Dans ce contexte, le SIFB a transféré un montant de Rs 237,9 millions au Mauritius Sugar Syndicate (MSS). Mais il y a eu la déduction d’un pourcent dans la somme qu’il fallait accorder aux planteurs. C’est pour payer les  sociétés coopératives. Les récipiendaires dénoncent ce procédé, car ils versent déjà Rs 8 à Rs 10 par tonne de canne à sucre aux sociétés coopératives. Par contre, ceux qui font des transactions directement avec le MSS ont reçu un remboursement intégral.

Salil Roy, président de la Planters’ Reform Association, déplore cette déduction. « Les planteurs sont déjà dans une situation difficile et maintenant ils doivent verser 1 % de leurs recettes  aux sociétés coopératives. C’est comme si on est en train de leur payer un ‘brokerage fee’ », indique-t-il. Selon lui, il faut en finir avec cette pratique, car ce sont les planteurs qui sont pénalisés. Les planteurs traitent avec les sociétés coopératives, car ils reçoivent USD 60 par tonne de sucre comme ‘fair trade’, mais pour cela ils sont payés, ajoute-t-il.

Le ministre de l’Agro-industrie Mahen Seeruttun, explique que les planteurs paient déjà une commission aux sociétés coopératives. « Ce n’est pas quelque chose de nouveau. Ils le font déjà. Maintenant si certains prennent d’autres commissions je ne saurais pas », dit le ministre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !