Faits Divers

Opération de l’Adsu à Barkly : cinq arrestations, de la drogue et de l’argent saisis

Barkly Plusieurs unités de la police ont uni leurs forces pour effectuer une descente à Résidence Barkly.

La brigade antidrogue a mené une opération musclée à Beau-Bassin, dans la matinée du mercredi 29 août. Bilan : cinq suspects coffrés, dont certains membres d’une même famille, soupçonnés d’être impliqués dans le trafic de drogue. De la drogue synthétique, du cannabis et de l’argent ont aussi été saisis.

L’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu), aidée par d’autres unités policières, a procédé à l’arrestation de suspects liés au trafic de drogue, à Résidence Barkly, à Beau-Bassin. L’opération, menée par le chef inspecteur (CI) Jagai, a laissé plusieurs des officiers bouche bée à leur arrivée sur les lieux. La raison : l’une des maisons perquisitionnées était équipée d’un ascenseur intérieur, d’une piscine et d’un poulailler de grande taille, ce qui n’a pas laissé les policiers insensibles.

L’Adsu a effectué cette descente avec l’aide des commandos de la marine, des éléments de la Criminal Investigation Division (CID), de la Special Mobile Force (SMF) et du Groupement d’Intervention de la Police mauricienne (GIPM). La Résidence Barkly étant connue comme un quartier « chaud », les hommes du CI Jagai n’ont voulu prendre aucun risque et ont mobilisé toutes les équipes de police disponibles.

L’opération s’est soldée d’abord par l’arrestation de Jessica Gurboo, 34 ans, qui était dans le collimateur de l’antidrogue depuis quelque temps. Elle avait deux colis de 96 grammes de drogue synthétique sur elle. La drogue était dissimulée dans du ruban adhésif. Une somme de Rs 24 000 et une balance électronique, soupçonnées d’être liées au trafic de drogue ont aussi été saisies.

Un autre habitant de la localité avait 65 semences de cannabis en sa possession. Cet homme de 38 ans sera lui poursuivi pour « possession of cannabis seeds for cultivating ». Un éleveur, qui gère un poulailler, a aussi été arrêté avec en sa possession 7,5 grammes de drogue synthétique. L’Adsu le soupçonne d’être un maillon important de ce trafic de drogue synthétique. Un autre de ses proches, âgé de 36 ans, a été interpellé pour le même délit. Une certaine quantité de cette même drogue, et une somme de Rs 30 000, soupçonnée de provenir du trafic, ont été saisies par l’Adsu.

Le cinquième suspect pris dans les filets de l’Adsu est un chauffeur de 26 ans qui avait sur lui une cigarette artisanale et 124 semences de cannabis. À l’issue de l’opération, la brigade antidrogue a perquisitionné le domicile de deux des cinq suspects. Les fouilles n’ont rien révélé de positif. Les suspects seront présentés devant le tribunal de Rose-Hill pour leur inculpation provisoire. Leurs interrogatoires formels devraient avoir lieu incessamment.