Live News

Opération « crackdown » à Résidence Ste-Claire : un bébé d’un mois hospitalisé après avoir respiré du gaz lacrymogène

Un bébé d’un mois a été admis à l’hôpital du Nord après avoir inhalé du gaz lacrymogène. C’est du moins ce qu’affirme la mère du nourrisson sur les ondes de Radio Plus, ce mardi après-midi 21 janvier. 

C’était lors d’une opération « crackdown » qui a eu lieu, la veille, à Résidence St-Claire à Goodlands. 

La mère raconte : « Les officiers ont fait usage du gaz lacrymogène. On leur a dit qu’il y a des enfants. Zot in dir nou rant endan. Zot in zet sa lor simin. Partou in gagn sa dan lakaz. Ti baba so lizie in vire. Li ti pe kime, pe mank ler. »

Sollicité pour une réaction, l’inspecteur Shiva Coothen, responsable de la cellule de communication de la police, a confirmé qu’il y a bien eu une descente policière en ces lieux menée par des officiers de la brigade antidrogue (ADSU), épaulés par des éléments du Commando Marcos et ceux de la Special Supporting Unit (SSU) et de la Police Dog Unit. 

L’inspecteur Shiva Coothen a indiqué : « Les forces de l’ordre procédaient à l’arrestation d’un suspect pour possession de drogue quand la tension est montée d’un cran. Les officiers se sont retrouvés face à une foule hostile et des jets de pierres sur des véhicules. Certains ont été blessés. C’est tout cela qui a nécessité l’usage du gaz lacrymogène pour disperser la foule ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !