Actualités

Opérateurs clandestins : les ‘taxis marrons’ de l’aéroport traqués

Le parking de l’aéroport abrite un réseau de transport clandestin. La police redouble de vigilance pour identifier les opérateurs illégaux qui s’accaparent du business des taxis de l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam. Des opérateurs illégaux, à bord de ‘private cars’, viennent négocier avec des touristes au portail d’arrivée chaque jour. Ces pratiques sont dénoncées par l’association des propriétaires de taxis de l’aéroport.

Le président de cette association, Shamshooddeen Nauzeer, souligne que les opérateurs patentés doivent se disputer avec les «fraudeurs » pour attirer des clients. « Parfois, des prises de bec éclatent devant des touristes et ce n’est pas bien pour l’image du pays », souligne-t-il. Cependant, les chauffeurs illégaux soulignent que « les clients préfèrent les opérateurs 'marrons' qui pratiquent un prix à 50 % moins élevé que le prix normal ». Shamshooddeen Nauzeer souligne que ces opérateurs desservent les trajets entre Plaisance et les hôtels du Sud et de l’Est pour Rs 1 000 et parfois moins.

Du côté des Casernes centrales, l’inspecteur Shiva Coothen souligne que la police effectue des patrouilles régulières et quotidiennes sur le parking de l’aéroport pour identifier les opérateurs « marrons ». Ce réseau est mené par une vingtaine d’opérateurs, dont des fonctionnaires qui profitent «pou fer enn de kours». Ils proviennent tous de la région de Vieux-Grand-Port et Plaine-Magnien et Mahébourg.

Jouer Mega Millions