Magazine

Olympiades de la chimie à Paris : le Lycée La Bourdonnais se distingue

Le Lycée La Bourdonnais, à Curepipe, est la seule institution étrangère parmi les autres établissements ayant présenté les huit projets sélectionnés pour la finale de la 33e édition des Olympiades nationales de la chimie.

Il a remporté le premier prix dans la catégorie Parlons chimie. Les résultats ont été proclamés, le vendredi 31 mars, à la Bibliothèque nationale de France, à Paris.

La visite de l’usine de Bioéthanol du groupe Omnicane.

Axelle Aliphon et Océane Rasolonjatovo sont le binome choisi par le Lycée La Bourdonnais pour défendre, à Paris, leur projet d’action de communication devant un jury d’industriels et d’enseignants. Âgées de 16 ans, les deux adolescentes ont mis le cap sur la France dans l’après-midi du mardi 28 mars et sont rentrées dans la soirée du dimanche 2 avril. Elles ont eu l’occasion de visiter La Tour Eiffel, les Champs Élysées, le Musée du Louvre, la Place du Trocadéro, l’Arc de Triomphe et le Palais de la découverte, entre autres.

« Nous étions dépitées pendant la cérémonie. Nous n’avons pas crû que nous allions réussir. À l’annonce du nom des gagnants, nous étions fières et euphoriques.Notre travail a été récompensé », explique Axelle Aliphon. Elle indique que leur projet est intitulé « La canne à sucre à Maurice, rien ne se perd, rien ne se crée tout se transforme » pour reprendre la citation du chimiste français, Antoine Lavoisier.

D’ailleurs, le thème retenu cette année pour les Olympiades de la chimie en France, es « Chimie et Énergie ». Une équipe de 19 élèves en Première S au Lycée La Bourdonnais a travaillé sur ce projet. Ces jeunes de la filière scientifique se sont penchés sur leur projet depuis septembre 2016. 

« Pendant une heure chaque semaine, tous les participants se rencontrent pour travailler sur le projet. Nous avons constitué de petits groupes, afin  de repartir les tâches et les faire avancer. Nous nous sommes ainsi concentrés sur toutes les énergies provenant de la canne à sucre », souligne Axelle Aliphon au Défi Quotidien du jeudi 16 mars.

Les élèves ont fait plusieurs recherches et ont eu l’occasion de visiter l’usine de bioéthanol du groupe sucrier Omnicane. Ils ont suivi les différentes étapes de fabrication de ce carburant ainsi que la production de l’énergie électrique.

Ces jeunes ont aussi fait une présentation de leur projet dans une école primaire. Ils se sont également rendus dans un établissement secondaire. « Dans un premier temps, nous avons réalisé une vidéo explicative de nos recherches ces six derniers mois avant de l’envoyer au jury. Puis une deuxième et dernière vidéo plus élaborée de notre projet a été soumise », ajoute-t-elle.

Ils étaient 52 lycéens parmi plus de 2 200 jeunes de toute la France et des lycées de l’étranger à participer aux épreuves finales du concours.

  • Shell Fuels

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !