Magazine

Oeuvre noble des policiers de Grand-Baie : fête pour les enfants et distribution de matériel scolaire

Les policiers de Grand-Baie à l’oeuvre, entouré des enfants de la region, à l’association Petit-Ange de Camp-Carol.

Les policiers du poste de Grand-Baie viennent en aide aux enfants en difficulté. Ils ont organisé une fête pour les enfants et une distribution de matériel scolaire, le vendredi 20 décembre, à l’association Petit-Ange de Camp-Carol.  

De la musique suivie par une chorégraphie exécutée par les enfants de l’association Petit-Ange de Camp-Carol, des tables remplies de cadeaux, du matériel scolaire, des boissons rafraîchissantes et un bon repas chaud. 

L’événement était organisé par les policiers de Grand-Baie, le vendredi 20 décembre. L’inspecteur Chamroo, l’assistant surintendant Nuckcheddy ainsi que les constables Fazel Khan, Ramachundrun, Soomaroo et Lungur étaient heureux de son succès.

« C’est un sentiment de satisfaction inexplicable, quand on voit la joie sur le visage de ces enfants et particulièrement le sourire des parents », partage Fazel Khan. 

Ce n’est pas la première fois que les hommes de l’assistant surintendant Nuckcheddy mettent sur pied une organisation pareille. « Cela fait deux ans que le poste de police de Grand-Baie organise des événements pour venir en aide ou apporter un peu de joie dans la vie des habitants de la localité. L’année dernière, une petite fête avait été organisée pour les personnes du troisième âge de la région, suivi d’un repas », ajoute le constable. 

« Quelques volontaires ont aussi contribué à l’achat des fournitures scolaires. Ensuite, il y a eu la participation de quelques collègues qui se sont portés volontaires pour la préparation des repas », poursuit-il. 

Stéphanie, une mère de 40 ans et habitant à Camp-Carol à Grand-Baie, remercie les policiers pour leur initiative. « Je suis mère de quatre enfants, dont deux filles mariées, un nourrisson de six mois et une fillette de 12 ans. Les achats pour la rentrée scolaire sont toujours un casse-tête », indique-t-elle. 

Mère au foyer, Stéphanie n’arrive pas à trouver un emploi depuis qu’elle a eu un accident à moto, en avril 2017. « J’ai perdu mon mari lors de cet accident. Nous étions à moto dans la région de Riche-Terre, quand un camion à ordures de la mairie nous a percutés. Et j’ai perdu l’usage de mon bras gauche », raconte-t-elle. 

Stéphanie n’est pas considérée comme une personne invalide auprès du ministère de la Sécurité sociale, car elle ne franchit pas le seuil d’invalidité de 60 %. Cependant, cette mère de 40 ans reçoit une allocation de Rs 1 500 pour sa fille de 12 ans.

« C’est une aide, mais ce n’est pas suffisant. Heureusement que pour l’année 2020, le collège de ma fille m’a informée que j’obtiendrai l’uniforme et les livres pour le grade 8 (Form II) en cadeau », ajoute Stéphanie, qui s’est installée dans une deuxième union et a un nourrisson de six mois. 
Selon elle, les policiers de Grand-Baie ont toujours été serviables. « C’est une bonne initiative de leur part, d’ailleurs tous les parents ont apprécié cet événement, et cela a contribué financièrement à notre budget », poursuit-elle.

Naomi, sa fille de 12 ans, a reçu des cadeaux ainsi que son cartable et du matériel scolaire. 

Quant aux policiers du poste de police de Grand-Baie, leur commentaire illustre leur satisfaction d’être comblés par cette belle action. « Cette journée a été riche en sentiments et remplie de bienfaits pour tous. Venir en aide à ceux qui sont dans le besoin doit impérativement être un acte d’obligation pour tous ceux qui ont les moyens. C’est de cette manière que nous ferons que tous les enfants puissent avoir les mêmes facilités. Et, en cette période de fête, c’est un devoir et un exemple à donner aux autres… », estime Fezal Khan, du poste de police de Grand-Baie. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !