Live News

Octroi de passeport : la police fait une demande aux autorités réunionnaises afin de pouvoir interroger Mike Brasse 

Le DCP Heman Jangi en conférence de presse mercredi 29 décembre

L’enquête sur l’octroi d’un passeport au trafiquant de drogue, Mike Brasse, passe à une étape supérieure. Après l’interrogatoire et l’arrestation de l’ancien Commissaire des prisons, Mario Nobin, la police mauricienne étudie la possibilité d’interroger Mike Brasse.

Une demande en ce sens a été formulée aux autorités réunionnaises. C’est le Deputy Commissioner of Police, Heman Jangi, patron du la CCID (Central Criminal Investigation Department), qui l’a confirmé ce mercredi 30 décembre, lors d’une conférence de presse aux Casernes centrales. 

Une réponse est attendue dans les jours à venir. Cependant, avec la Covid-19 qui sévit à l’île Sœur, les choses s’avèrent difficiles. 

Mike Brasse est le principal protagoniste impliqué dans cette affaire d’octroi de passeport. Il se trouve actuellement à l’île de La Réunion où il purge une peine de huit ans de prison. Il avait été arrêté avec 42 kg d’héroïne à La Réunion.

Toutefois, si la demande de la police n’est pas entretenue, il existe aussi l’option d’entamer des poursuites formelles contre Mario Nobin, sans la version de Mike Brasse.

La version du responsable du Passeport and Immigration Office (PIO), qui a fait état d’un appel de Mario Nobin, est jugée comme « cruciale » dans cette affaire.

Cette affaire, qui remonte à 2016, a pour toile de fond l’accélération des procédures pour l’octroi d’un passeport temporaire au trafiquant de drogue, Mike Brasse. Ce dernier avait porté une plainte à la police pour la perte de son passeport.

Il est reproché à Mario Nobin, alors ancien Commissaire de Police, d’avoir usé de son pouvoir et donner des instructions pour que Mike Brasse obtienne rapidement un passeport. 

Quelques jours plus tard à La Réunion, le trafiquant Mike Brasse a été arrêté avec en sa possession de l’héroïne.

Une accusation provisoire de « public official using office for gratification » pèse contre Mario Nobin. Il a démissionné de son poste de Commissaire des Prisons mardi 29 décembre après son arrestation et sa remise en liberté conditionnelle.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !