Magazine

Nu Pei Nu Komba : documentaire sur la lutte des jeunes

Nu Pei Nu Komba Jean-Paul Lam (deuxième à partir de la droite), entouré de son équipe.

Après avoir donné un nouveau souffle à China Town à Port-Louis, l’homme d’affaires Jean-Paul Lam se penche sur un documentaire. Il est intitulé « Nu Pei Nu Komba». Cela fait un mois depuis que le tournage a démarré. Le lancement est prévu en août. Le documentaire circulera également à l’étranger. Jean-Paul Lam fait ressortir que l’équipe travaille à titre bénévole sur ce projet. «Nu Pei Nu Komba nécessite zéro financement. L’équipe est composée d’une dizaine de personnes. Chacun y met de son cœur », dit-il.

L’idée a germé depuis quelques mois. « Nous avons fait le tour dans plusieurs quartiers de Port-Louis. Certains ont malheureusement hérité d’une mauvaise réputation. Au fil des rencontres, nous avons constaté que ces résidents ont beaucoup de talents et de potentiel, mais peinent à sortir de l’ombre. Ils portent une étiquette et cela leur cause préjudice. Nous avons donc voulu montrer cette lutte, surtout ce combat de la jeunesse mauricienne, à travers un documentaire », explique Jean-Paul Lam. Pour cela, il a invité la réalisatrice chinoise, Cindy Hu. Elle est épaulée par le Mauricien Survesh Mohadeb.

« Cindy Hu paie elle-même son billet d’avion et son hébergement à Maurice. Elle apporte un regard nouveau à ce projet mauricien. Pendant les entretiens, un interlocuteur lui a dit que Maurice n’a pas de ressources naturelles et est une petite île. Cindy Hu lui avait alors répondu Maurice est riche à travers sa culture », partage l’initiateur. Jean-Paul Lam compte également présenter « Nu Pei Nu Komba » à la diaspora mauricienne en France et en Angleterre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !