Explik Ou Ka

NTA à NLTA : mise à part l’appellation, rien n’a changé

La NTLA, ex-National Transport Authority offre un service public.

Depuis six mois, Dev, la cinquantaine, cherche à obtenir un numéro personnalisé pour la nouvelle voiture qu’il s’est offerte. Hélas, malgré ses multiples démarches auprès de la National Land Transport Authority, il attend toujours que sa requête soit exaucée.

«D’abord, je suis allé sur le site de la National Land Transport Authority (NLTA) où il est mentionné que le système est actuellement hors d’usage et qu’un communiqué sera émis très bientôt à ce sujet. Six mois se sont écoulés. Je tente toujours de comprendre le processus de la NLTA », raconte Dev. 

Il a écrit des lettres et a envoyé des courriels qui sont restés sans réponse. Il a aussi téléphoné. « Quand, je parviens à avoir quelqu’un au bout du fil, cette personne n’a pas la réponse. Si jamais elle arrive à dire quelque chose, elle va déclarer que tout dépend du commissaire et que tout est entre ses mains. J’ai aussi appris que si le commissaire est absent, personne ne peut décider à sa place. Quand il est en voyage, comme en décembre dernier, personne d’autre n’a autorité pour décider de quoi que ce soit, pour apporter des réponses et des solutions aux problèmes affectant le public », déclare Dev.

« La NTLA, ex-National Transport Authority, offre un service public. Pour un service public, il est aberrant que tout dépend d’une seule personne ! C’est inadmissible », estime-t-il. Dev remarque sur les routes des voitures qui portent de nouvelles séries d’immatriculation personnalisée. Quid des anciennes séries ?

« Essayez d’appeler la NLTA sur le 202 2800 maintenant. Vous verrez que personne ne vous répondra. Pourtant, il y a une centaine de personnes qui travaillent là-bas. De plus, même si vous vous rendez là-bas en personne, vous allez rencontrer plusieurs employés auprès desquels vous n’aurez aucune réponse », se plaint-il.

La NLTA ne répond plus

En effet, la rédaction a appelé sur le numéro indiqué par Dev à plusieurs reprises. Personne n’a retourné notre appel. Puis, en cherchant sur le web, on est tombé sur une hotline, 81555. Surprise ! Quelqu’un a décroché le téléphone. 

En passant, Dev a trois questions pour la NLTA :

  1. Quand le système en ligne sera-t-il opérationnel ?
  2. En l’absence du système informatique, quels sont les alternatifs ?
  3. Depuis que le système est en panne, combien de voitures ont eu leur immatriculation personnalisée, que ce soit de la nouvelle ou de l’ancienne série ?

La rédaction a posé la question suivante à la personne qui était à l’autre bout du fil :

« Est-ce que le système en ligne pour réserver un numéro d’immatriculation personnalisé est opérationnel ? »

« Non, je ne crois pas. »

« Est-ce qu’il y a une alternative ? »

« Essayez avec Auto-Check. Appelez sur le 286 7741. »

La rédaction a composé ce numéro. Réponse d’Auto-Check : « Appelez sur le 212 6513. C’est le comptoir de la NLTA pour la réservation de numéro personnalisé pour son véhicule. C’est la NLTA qui gère ces numéros privés. »

Quatre numéros de téléphone 

Pour avoir une seule information de la National Land Transport Authority, la rédaction a dû composer quatre numéros de téléphone. C’est le cas en général pour le citoyen lambda. Il est dommage que personne ne réponde à la NLTA. Dev fait une observation pertinente : « À mon humble avis, il n’y a pas d’autre moyen de faire la NLTA réagir que d’appeler le ministre de tutelle. Il semble qu’on a plus de chance de parler avec le ministre qu’avec le commissaire de la NLTA ! »

Dev estime que pour le citoyen lambda, tout ceci est un parcours de combattant. On ne le contredira point.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !