Faits Divers

Noyade à Riambel : un ado de 15 ans disparaît sous les flots

Noyade à Riambel

Une sortie entre amis, dans le lagon de Riambel, vire au cauchemar pour quatre adolescents habitant la région de Surinam. Virl Lochun, 15 ans, l’un des trois amis, a été emporté par les vagues. Dans la soirée du dimanche 12 mai, les recherches se sont poursuivies pour retrouver l’adolescent. L’hélicoptère de la police et les garde-côtes de la NCG ont continué les recherches. Deux des trois amis qui se trouvaient aussi dans l’eau se sont également retrouvés en difficulté mais ont pu être secourus. Il s’agit de Lovish Mohabeersing, 14 ans, et Dylan Seerungen,16 ans.

Lovish Mohabeersing, âgé de 14 ans, Bigneshwar Ramchurn et Veer Lochun, tous deux âgés de 15 ans et Dylan Seerungen, 16 ans, s’étaient rendus à la plage de Riambel dans l’après-midi du dimanche 12 mai. Aux alentours de 13h30, lors d’une baignade, trois d’entre eux se sont retrouvés en difficulté dans le lagon de Riambel. C’est alors qu’ils ont appelé à l’aide et quelques membres du public sont venus à leur secours.

Les parents des mineurs n’étaient pas au courant de cette sortie en mer. « Les trois amis sont arrivés et ils ont déposé leur sac chez moi. Ils m’ont informé qu’ils partaient à la plage pour nager. Quant à mon fils, vu qu’il ne m’a pas demandé la permission, j’ai pensé qu’il était à la maison. Quelques minutes plus tard, je me suis aperçue de son absence. Je l’ai appelé sur son portable, ‘monn dir li rentré desuite sinon mo pou vinn tire li labas, linn dir moi oui’ » raconte Vanessa Mohabeersing, la mère.

Alors qu’elle était sous la douche, quinze minutes après, elle a reçu un coup de fil sur son cellulaire. « Bigneshwar Ramchurn, l’un des amis de mon fils m’a dit que mon fils se noie en ce moment-même», poursuit-elle.

À l’aide de son scooter, la mère s’est rendue immédiatement sur les lieux. Arrivée sur place, « j’ai vu mon fils et mon neveu (Dylan.S). Quelques personnes les aidaient à sortir de l’eau.Leurs jambes étaient recouvertes de sang et ils arrivaient à peine à marcher » dit la mère.

« Étant donné que le SAMU et les autres autorités concernées mettaient du temps  pour arriver sur les lieux, j’ai transporté les deux garçons à l’hôpital de Souillac à bord de la voiture de mon mari,qui m’a rejoint en un clin d’œil », explique la mère, toujours sous le choc. L’état de santé des rescapés n’inspire pas d’inquiétude. Ils ont subi plusieurs piqûres d’oursins et ont été transférés à l’hôpital de Rose-Belle, où Lovish a été admis et son cousin autorisé à rentrer après traitements.

Quant à Virl Lochun, l’adolescent de 15 ans, étudiant au collège Saint-Joseph, il est toujours recherché, emporté par les vagues. Plusieurs unités de la police, dont la National Coast Guard et le Helicopter Squadron, ont effectué des recherches jusqu’aux alentours de 18h00. Elles reprendront aux petits heures de  ce lundi 13 mai.

Joint au téléphone par Le Défi Quotidien, dimanche soir,  Bigneshwar Ramchurn a laissé entendre : « Kan nou finn sorti leson nou finn al laba. mo pas senti moi bien ». La police de Souillac, de concert avec la NCG de Souillac, ont démarré une enquête.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !