Faits Divers

Noyade à Riambel : le corps de Veer Lochun retrouvé à huit mètres de profondeur

Veer Lochun

Le corps de Veer Lochun, âgé de 16 ans, a été repêché dans l’après-midi du lundi 13 mai 2019 dans le lagon de Riambel par les éléments de la National Coast Guard. L’adolescent avait disparu en mer la veille, lors d’une sortie avec ses trois amis. Ses funérailles ont lieu ce mardi.

Plusieurs unités de la police, dont la National Coast Guard (NCG) et le Helicopter Squadron, avaient ratissé la zone jusqu’à 18 heures le dimanche 12 mai 2019. Aucune trace de Veer Lochun, 16 ans, qui avait disparu sous les flots. Les recherches ont repris le lundi 13 mai. « La mer était agitée. Ce qui a considérablement compliqué l’exercice. Après deux heures de recherche, nous avons trouvé le corps de l’adolescent. Il se trouvait à sept voire huit mètres de profondeur dans des coraux. Nous avons été épaulés par nos collègues de Souillac», explique un des garde-côtes de la NCG.

Le cadavre a été transporté à l’hôpital de Souillac. L’autopsie menée par le Dr Sudesh Kumar Gungadeen, médecin légiste de la police, attribue le décès à une asphyxie due à la noyade. Les funérailles de Veer Lochun ont lieu ce mardi 14 mai à 10 heures, au domicile de ses parents à Surinam.

L’adolescent s’était rendu à la plage de Riambel avec ses trois amis après les leçons particulières. Veer Lochun, ainsi que ses amis Lovish Mohabeersing (14 ans) et Dylan Seerungen (16 ans) se sont jetés à l’eau vers 13 h 30. Ils se sont ensuite retrouvés en difficulté. Grâce à l’intervention de volontaires présents sur la plage, les deux amis de l’adolescent ont pu être secourus le jour même du drame, soit le dimanche 12 mai. Ils ont été transportés à l’hôpital de Souillac par la mère de Lovish.

Oumila Seerungen, la mère de Dylan, qui habite aussi Surinam, explique qu’à sa connaissance, les garçons n’avaient pas l’habitude de se rendre à la plage sans avertir quiconque. « Ena fwa zanfan pa dir kot zot pe ale. Lerla ariv problem. Paran pa o kouran », déplore-t-elle. Elle raconte que Veer Lochun était un habitué de la maison. « Il était comme mon fils. Il était toujours avec Dylan. Pendant les vacances scolaires, il venait dormir à la maison. Ses parents étaient au courant de ses va-et-vient », se remémore-t-elle.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !