Actualités

Nouvelles recrues de la police : la récompense au bout de l’effort

Le 1er août 2019, 467 nouvelles recrues sont venues grossir les rangs de la force policière. Cela marque le début d’un tout nouveau défi pour ces jeunes recrues, hommes et femmes.

Amit RamdhoneeAmit Ramdhonee

Amit Ramdhonee, 27 ans, a intégré la Special Mobile Force.  Gradué en ingénierie, il a attendu avant de se lancer dans la force policière. « Je travaillais déjà, quand l’occasion s’est présentée pour faire partie des forces de l’ordre », explique-t-il. Être loin de sa famille a été une première pour ce fils unique. « Cela m’a pris au moins trois semaines pour m’adapter », dit le jeune homme, qui a fini par s’y faire. « C’est un travail qui requiert des sacrifices. » Avec l’aide de ses nouveaux amis, il a persévéré. « J’ai toujours été un sportif. Au fur et à mesure des entraînements, j’ai reçu les encouragements de mes instructeurs. Cela m’a encore plus motivé ». Mercredi, il a également été nommé meilleure recrue pour la SMF. « C’est une fierté pour moi et ma famille », avoue le jeune homme.

Rideenah SobnauthRideenah Sobnauth

Pour Rideenah Sobnauth, faire partie de la force policière est un bel accomplissement. « C’est une immense fierté. J’y suis parvenue heureusement grâce au soutien de ma mère, de mon fiancé et de toute la famille », déclare-t-elle, avant d’ajouter : « J’encourage tous les jeunes à servir leur pays. La Nation a besoin de vous. »

Au cours de cette cérémonie, les athlètes policiers ayant brillé lors des derniers JIOI, ont été récompensés.

Marie Emilie Christella JolicoeurMarie Emilie Christella Jolicoeur

Marie Emilie Christella Jolicoeur a quitté Rodrigues pour intégrer la force policière. Elle est tombée sur une annonce après ses études. « Lorsque j’ai vu que la force policière recrutait, je n’ai pas hésité une seconde. J’ai envoyé ma candidature », explique-t-elle. Elle a reçu une réponse quelque temps après. « Ma première tentative a été la bonne. La réponse était favorable », poursuit la jeune femme.

« Au départ, cela n’a pas été facile pour moi, car j’ai dû quitter ma famille à Rodrigues. » Faisant partie des 88 femmes ayant intégré la force policière, elle s’est vite adaptée.  « Il y avait de la solidarité », explique-t-elle. Au fil des mois, Christella s’est donnée corps et âme dans sa formation. Au final, cela lui a valu d’être nommée parmi les meilleures recrues. Une première récompense dans sa nouvelle carrière. « Je ne m’y attendais pas », lâche-t-elle humblement. Sa famille a fait le déplacement jusqu’à Maurice pour lui montrer toute leur fierté et leur support.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor