Actualités

Nouvelles radios privées : Top FM n’insiste pas sur le gel des permis d’opération

Balkrishna Kaunhye Balkrishna Kaunhye, le directeur de Top FM.

Le litige opposant Top FM à l’Independent Broadcasting Authority (IBA) a été appelé, le mardi 14 mai 2019, devant le chef juge Eddy Balancy en Cour suprême. Top FM a, par le biais de son avocat, Me Ashok Radhakissoon, informé la cour qu’elle n’insiste pas sur le gel de permis d’opération des deux nouvelles stations de radio. Toutefois, sa demande de recourir à une révision judiciaire sera fixée par voie circulaire.

Top FM demandait l’autorisation de la Cour suprême de recourir à une révision judiciaire. Elle voulait contester la décision de l’instance régulatrice des radios d’octroyer un permis d’opération à deux nouvelles radios, à travers les compagnies Mayfair and Purely Communications Ltd et First Talk Limited. Top FM avait entre-temps demandé le gel de permis d’opération des deux nouvelles radios.

Or, à l’appel de l’affaire, Top FM a fait état qu’elle n’insiste pas sur le gel de permis d’opération aux deux nouvelles stations de radio. Les autres parties n’ont formulé aucune objection. La motion de gel de permis d’opération a ainsi été rejetée. Cependant, la demande d’autorisation pour avoir recours à une révision judiciaire sera fixée à une date ultérieure.

Lors de la séance, le chef juge Eddy Balancy a fait état qu’il a réuni les hommes de loi des parties concernées dans le but de discuter sur la meilleure façon de procéder avec ce procès. Cela, dans le but d’écouter et de disposer de l’affaire aussi vite que possible.

Dans sa demande, Balkrishna Ved Prakash Kaunhye, le directeur de Top FM, avait affirmé que le présent marché ne peut accueillir plus de radios. Les nouvelles venues ne feront qu’accentuer ce problème au détriment de la qualité et des coûts, dit-il.

Arvind Kumar Audit, le directeur de Mayfair and Purely Communications Ltd, avait quant à lui affirmé dans son affidavit que Top FM a failli à agir promptement. Il a déclaré que Top FM était au courant depuis le 29 novembre 2018 que l’IBA avait accordé un permis à deux nouvelles radios. Or, la demande de Top FM n’a été présentée que le 27 février 2019, dit Arvind Kumar Audit.

De son côté, Chitamanee Gohin, Chief Executive Officer de First Talk Limited, a juré un affidavit au nom de sa compagnie. Il souligne, dans son affidavit, que la compagnie a déjà commencé à recruter du personnel. Cela en raison de s’être vu accorder son permis. Les deux compagnies ont également évoqué un préjudice financier si jamais leur permis devrait être révoqué.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !