Politique

À Nouvelle-France : Pravind Jugnauth plaide pour l’unité nationale

Pravind Jugnauth Le Premier ministre a abordé plusieurs sujets à Nouvelle-France lundi.

Le Premier ministre a lancé un appel à l’unité à l’approche des Jeux des Îles 2019.  Il assistait à une cérémonie organisée par l’Arya Sabha Mauritius à Nouvelle-France. C’était lors des célébrations du Rishi Bodh.

Le chef du gouvernement a affirmé qu’il est ravi d’avoir vu des volontaires de plusieurs communautés aidant les dévots lors du pèlerinage à Grand-Bassin. Il se dit heureux que chaque communauté a participé aux célébrations. « Nous sommes un pays avec beaucoup de communautés. Cela ne doit pas nous diviser. Les Jeux des Îles approchent et toute la population sera unie », a fait ressortir le Premier ministre. Il a ajouté qu’il souhaite « unir toutes les personnes de bonne volonté pour faire avancer le pays. »

Maha Shivaratri

Pour le chef du gouvernement, le pèlerinage s’est déroulé dans les meilleures conditions cette année. Il a souligné le rôle des organisations socio-culturelles, des ONG et de la police, entre autres. Pravind Jugnauth a aussi salué la discipline des pèlerins. D’ailleurs, il s’est dit ravi d’avoir pu marcher jusqu’au Ganga Talao avec sa famille. « Il faut vivre selon ses convictions. En tant qu’hindou, j’ai la foi et je vis selon ma foi », a fait comprendre le Premier ministre.

« Beaucoup de gens ont une vaste connaissance, mais ne l’utilisent pas à bon escient. Surtout ceux qui sont perçus comme un exemple par la population ». Il a expliqué qu’il faut donner le bon exemple et traduire les connaissances acquises par des actions, car les gens « observent et jugent » ceux qu’ils ont choisis. Le Premier ministre est revenu sur les enseignements du Swami Dayanand concernant la revendication des droits égaux dans la société. « Je salue le mouvement Arya Samaj qui a contribué à apporter la paix dans la société ».

Chagos

Pravind Jugnauth a évoqué l’avis consultatif émis par la Cour Internationale de Justice (CIJ). Il a rappelé que ce combat a duré des années. « Sir Anerood Jugnauth est la seule personne vivante qui peut témoigner de ce qui s’est passé depuis 1965 », a souligné le Premier ministre. Il a assuré que « le gouvernement mettra en place les stratégies nécessaires pour que les Britanniques rendent l’archipel des Chagos à Maurice. »

MedPoint

Pravind Jugnauth a remercié ceux qui l’ont félicité à la suite du jugement en sa faveur devant le Conseil privé. « Lorsque notre conscience est claire, il ne faut pas avoir peur. C’est ce que j’ai toujours dit à ma famille ». Il a avancé que la vérité allait finir par triompher dans cette affaire.

Le Week-end FoU FoU FOU