Live News

Nouveaux maîtres à la BoM Tower : les attentes de la communauté financière et des affaires

Le suspense a pris fin. À la tête de la Banque de Maurice, on retrouve un jeune Gouverneur de 37 ans en la personne de Harvesh Seegolam, l’actuel CEO de la Financial Services Commission. Il sera épaulé par Mardayah Kona Yerukunondu et Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal. Cette nouvelle équipe aura pour urgente tâche d’animer la première réunion du comité de politique monétaire, dont la date a été renvoyée ultérieurement pour leur donner du temps pour s’acclimater. Mais, au-delà de la politique monétaire, la communauté financière et des affaires attend beaucoup de cette nouvelle équipe. 

Daniel Essoo (CEO de la Mauritius Bankers Association) : « Plusieurs grands enjeux attendent la nouvelle direction »

Daniel Essoo

La nouvelle direction a du pain sur la planche, indique Daniel Essoo. « On retrouve parmi les grands enjeux économiques, la gestion de l’excès de liquidités, la balance des paiements et la politique monétaire. Cela, dans un contexte actuel difficile », ajoute le CEO de la Mauritius Bankers Association. Il y a aussi, fait-il ressortir, plusieurs enjeux stratégiques comme « la mise en place du Blueprint pour le secteur des services financiers, la réforme des marchés des capitaux et défendre la position de Maurice vis-à-vis d’instances internationales ». 

Kee Chong Li Kwong Wing (Chairman du Groupe SBM) : « Que le jeune Gouverneur prenne des initiatives innovatrices »

Kee Chong Li Kwong Wing

« Il faut maintenir la confiance et la stabilité financière en assurant que la capitalisation et la liquidité du système bancaire soient robustes pour parer à tout choc financier externe », recommande Kee Chong Li Kwong Wing, Chairman du groupe SBM. Le nouveau président de l’Union Pay International (Ndlr : qui est le plus grand groupement mondial de cartes bancaires et de paiements virtuels) pour le continent africain espère surtout voir le jeune Gouverneur prendre des initiatives innovatrices dans des domaines de la monnaie digitale, du Blockchain et des échanges et transferts des crypto-assets.  « C’est tout un écosystème disruptif de FinTech qui peut amener une nouvelle dimension et une impulsion dynamique à notre économie qui cherche à atteindre le palier de pays à haut revenu. C’est le seul moyen pour notre économie insulaire, dépourvue de ressources naturelles, de créer une niche de croissance pour un avenir durable. L’île Maurice a tous les atouts pour le réussir. Il faut que cette nouvelle équipe ne rate pas le coche », insiste-t-il. Kee Chong Li Kwong Wing salue, par ailleurs, la présence féminine au sein de la direction de la Banque centrale. « C’est une tendance qui devrait être adoptée dans le monde bancaire qui reste encore très gender bias et conservateur », conclut-il. 

Kevin Ramkaloan (CEO de Business Mauritius) : « Il est essentiel que l’indépendance de la BoM soit préservée »

Kevin Ramkaloan

La Banque de Maurice a une fonction très importante qui est de s’assurer de la stabilité monétaire, explique Kevin Ramkaloan, le CEO de Business Mauritius. « Il est extrêmement important, à cet effet, que les compétences techniques soient réunies au niveau des cadres », avance-t-il. Il est essentiel aussi, ajoute-t-il, que l’indépendance de l’institution soit préservée surtout quand il est question de politique monétaire. 

Rundheersing Bheenick (ancien Gouverneur de la Banque de Maurice) : « Mener à bien les missions clairement établies » 

Rundheersing Bheenick

« Loin de moi de dicter à quiconque ce qu’il faut faire, la loi dit clairement ce qu’un Gouverneur et son équipe doivent faire », avance Rundheersing Bheenick. Pour l’ancien Gouverneur de la Banque de Maurice, les missions sont clairement établies dans la loi. « La principale tâche du Gouverneur est de s’assurer de la politique monétaire. Il y a aussi la supervision de la banque et du secteur financier qui est bien moins controversé», fait-il ressortir. La nouvelle équipe devra donc s’atteler à « mener à bien » ces missions. 

Rajiv Servansingh (observateur économique) : « S’assurer de la politique monétaire »

Rajiv Servansingh

La mission principale de la Banque centrale, fait valoir Rajiv Servansingh, est de s’assurer de la politique monétaire tout en favorisant le développement et la stabilité macro-économique. « Nous avons évidemment une équipe qui a une expérience dans le domaine financier et nous avons donc toutes les raisons de croire que cela se réalisera », conclut l’observateur économique. 

Manisha Dookhony (économiste) : « Un rapprochement entre le secteur bancaire et celui du non-bancaire » 

Manisha Dookhony

L’économiste Manisha Dookhony voit en la nomination de Harvesh Seegolam le «rapprochement » entre le secteur financier bancaire et le secteur financier non-bancaire. « C’est important d’avoir plus de cohésion et de collaboration entre ces deux sous-secteurs du secteur financier », explique l’économiste. D’autant plus, ajoute-t-elle, qu’il y a beaucoup de complexités qui se mettent en place, le FinTech à titre d’exemple. « Il faut un regard nouveau qui comprend ce qui se passe dans le secteur non-bancaire pour apporter des changements et moderniser le secteur financier, surtout que le pays aspire à devenir un pays à haut revenu », avance Manisha Dookhony. Par ailleurs, ajoute l’économiste, la nomination de Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal permettra, par ailleurs, d’assurer la « continuité institutionnelle ». 


Profil des nouveaux maîtres de la BoM

Profil des nouveaux maîtres de la BoM
Harvesh Kumar Seegolam, Mardayah Kona Yerukunondu et Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal

Harvesh Kumar Seegolam : Le plus jeune Gouverneur que le pays ait eu 

  • Âge : 37 ans.
  • Situation familiale : Marié et père d’une fille.
  • Bagages académiques: Il détient une licence en économie et une maîtrise en finance internationale. 
  • Expériences professionnelles : Depuis juillet 2017, il est CEO de la Financial Services Commission. Avant cela, il a été Senior Manager du Board of Investment (connu aujourd’hui comme l’Economic Development Board) avant de prendre la tête de la Financial Services Promotion Agency. 
  • Quand assumera-t-il ses nouvelles responsabilités ? : Le 1er mars. Il deviendra ainsi le huitième Gouverneur de la Banque de Maurice. 

Mardayah Kona Yerukunondu : 37 ans d’expérience à la BoM   

  • Âge : 63 ans.
  • Situation familiale : Marié et père de deux enfants.
  • Expériences professionnelles : Avocat de profession, il a exercé au barreau pendant plusieurs années. Auparavant, il a exercé pendant 37 ans dans le département légal de la BoM. Il était le Head of Legal Services avant de prendre sa retraite en 2013. Depuis mars 2019, il assumait les fonctions d’Ombudsperson for Financial Services. Au sein de cette institution, il est intervenu sur plusieurs dossiers : commission sur les cartes, épargne des personnes âgées,  taux d’intérêts, entre autres. Tout récemment, il a établi des « guidelines » dans lesquelles il prescrit un délai pour que les clients des banques soient servis. Il a, par ailleurs, élaboré un code de principe avec les assureurs 
  • Quand assumera-t-il ses nouvelles responsabilités ? : Le 24 février.

Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal : La spécialiste des rouages de la BoM 

  • Bagages académiques: Elle est diplômée de l’Association of Chartered Accountants (ACA (Chartered Accountant) et détient une licence en économie.  
  • Expériences professionnelles : Depuis avril 2003, elle est la Company Secretary du conseil d’administration de la Banque de Maurice, soit le No 4 au sein de l’institution.  
  • Quand assumera-t-elle ses nouvelles responsabilités ? : Le 1er mars.

Harvesh Seegolam : « J’apporterai un nouveau dynamisme au sein de la BoM » 

Harvesh Seegolam

À partir du 1er mars, Harvesh Seegolam sera à la tête de la Banque de Maurice. Le jeune Gouverneur nous dévoile ses priorités. 

Vous êtes le nouvel homme fort de la Banque de Maurice. Quelles sont vos premières impressions ? 
C’est un honneur et un privilège d’avoir été nommé Gouverneur de la Banque de Maurice. Avec mon équipe, nous travaillerons étroitement avec les opérateurs économiques et bancaires en priorité pour s’améliorer en tant que juridiction financière. Nous veillerons à remplir le mandat de la Banque de Maurice qui est d’assurer la stabilité financière et monétaire tout en s’attelant à promouvoir le développement économique du pays. 

Vous êtes, à 37 ans, le plus jeune Gouverneur de la Banque de Maurice. Est-ce une force ou une faiblesse ? 
C’est un privilège, mais aussi un gros challenge. Je remercie le Premier ministre pour la confiance placée en moi et je m’attellerai à assumer pleinement mon rôle. C’est un signe aussi que le pays place sa confiance dans la jeunesse et donc dans l’avenir. Je travaillerais afin de répondre aux attentes. J’apporterais un nouveau dynamisme au sein de la Banque centrale. Il s’agira d’avoir une vision plus large avec la venue des technologies dans le monde bancaire. 

Vous serez épaulé par Mardayah Kona Yerukunondu et Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal, une présence féminine au sein d’un board constitué surtout d’hommes. Vos commentaires ? 
J’ai hâte de travailler avec l’équipe qui m’a été désignée. La nomination d’une dame, qui  travaille d’ailleurs à la Banque de Maurice, reflète l’importance des femmes à des postes stratégiques. Je ne peux que saluer cette décision. 


Sept Gouverneurs à la Banque de Maurice depuis 1967

  • Aunauth Beejadhur : Juillet 1967 à décembre 1972
  • Goorpersad Bunwaree : Janvier 1973 à mai 1982 
  • Sir Indurduth Ramphul : Juin 1982 à mars 1996 
  • Dhaneswar Maraye : Avril 1996 à novembre 1998 
  • Rameswurlall Basant Roi : Novembre 1998 à décembre 2006 / Décembre 2014 à janvier 2018
  • Rundheersing Bheenick : De février 2007 à février 2010  / Mai 2010 à décembre 2014 
  • Yandraduth Googoolye : En tant que Gouverneur par intérim – Janvier 2007 à février 2007 / En tant que Gouverneur par intérim – Février 2010 à mai 2010 / En tant que Gouverneur – Janvier 2018 à février 2019

Le saviez-vous ?

  • Yandraduth Googoolye reste Gouverneur de la BoM jusqu’au 28 février. Son contrat devait, toutefois, prendre fin en décembre 2020. Y a-t-il donc eu rupture de contrat? Non, dans ce cas précis, il y a une provision légale qui autorise le pouvoir politique à mettre fin au contrat d’un Gouverneur avant son expiration. 
  • Le Gouverneur de la Banque de Maurice est nommé par le président de la République sur la recommandation du Premier ministre. Il est le principal représentant de la BoM. En son absence, c’est le premier Gouverneur adjoint qui agit comme Gouverneur. En l’absence du Gouverneur et de son premier adjoint, c’est le deuxième adjoint qui prend les rênes de la banque. 
  • C’est en 1967 que la BoM a été créée. Le comité de politique monétaire (MPC), a été lancé en avril 2007. 

Combien touchent un Gouverneur et ses adjoints ? 

Leur rémunération annuelle
Rémunération  2018 2019
Gouverneur  Rs 14 132 355 Rs 10 374 218
Gouverneur adjoint (les deux) Rs 11 628 323  Rs 12 764 914

Ce qu’ils perçoivent pour leur contribution au MPC

En tant que membre du comité de politique monétaire (MPC), le Gouverneur perçoit également Rs 50 000 par mois pour sa contribution. Les deux Gouverneurs adjoints obtiennent, quant à eux, Rs 30 000 mensuellement. 

Le Gouverneur  Rs 600 000*
Premier Gouverneur adjoint  Rs 360 000*
Deuxième Gouverneur adjoint  Rs 360 000*
*Somme annuelle.  

Les 3 principales missions* d’un Gouverneur et de son équipe 

  • Assurer la politique monétaire 
  • Gérer le taux de change de la roupie 
  • Promouvoir un développement économique équilibré

*D’après la Bank of Mauritius Act 2004

L’objectif principal de la BoM  

  • Maintenir la stabilité des prix et promouvoir un développement balancé et ordonné.
  • Ses autres objectifs 
  • Réguler le crédit et les devises pour servir les meilleurs intérêts du développement économique 
  • Assurer la stabilité et la bonne santé du système financier
  • Agir comme Banque centrale du pays

Ses autres objectifs 

  • Réguler le crédit et les devises pour servir les meilleurs intérêts du développement économique
  • Assurer la stabilité et la bonne santé du système financier
  • Agir comme Banque centrale du pays
  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !