Législatives 2019

Nouveau gouvernement : les grands défis

Le Dr Kailesh Jagutpal : «Construire plus de ‘mediclinics’ à travers le pays»

kailashLe Dr Kailesh Jagutpal est le nouveau ministre de la Santé et du Bien-être. C’est une fierté pour lui d’occuper ce poste. Il compte améliorer la qualité de vie des gens et mettre plus d’accent sur le personnel du ministère de la Santé. « Mon prédécesseur a fait un travail formidable et je vais continuer le travail qui a déjà été commencé », a-t-il dit. Le nouveau ministre s’est fait un nom dans la médecine. Il a été pendant plusieurs années à la tête du Medical Council. Sa priorité, c’est de « mettre plus d’accent sur la technologie et de construire plus de ‘mediclinics’ à travers le pays ».  


Sudheer Maudhoo : «Maintenant on parle de la nation»

Le nouveau ministre de l’Économie bleue, des Ressources marines et de la Pêche, Sudheer Maudhoo, remercie le Premier ministre pour la confiance placée en lui. « C’est un nouveau challenge. Maintenant on ne parle plus d’adversaire, mais on parle de la nation », a-t-il dit. Ce dernier a souligné qu’une fois à son bureau, il va définir ses priorités. Le nouveau venu a été non seulement un ancien attaché de presse, mais aussi un ancien président de la Mauritius Shipping Corporation.  

Kalpana Devi Koonjoo-Shah : «Ma priorité, c’est l’empowerment des femmes»

La nouvelle ministre de l’Égalité du genre et du bien-être de la famille, Kalpana Devi Koonjoo-Shah, est très honorée d’occuper ce nouveau poste qu’elle accepte avec humilité. « Les femmes doivent cesser de subir des atrocités. Il faudra peut-être renforcer la loi. L’éducation se fait avant tout à la maison », a-t-elle avancé. La nouvelle ministre est une chimiste qui a travaillé dans l’industrie du pétrole en Angleterre. Sa priorité, c’est « l’empowerment des femmes. Il faudra plus les inclure. » 

Avinash Teeluck : «Il faut encadrer et promouvoir les artistes»

Le ministre des Arts et du Patrimoine culturel, Avinash Teeluck, compte encadrer et promouvoir les artistes. Car dit-il, « on a plusieurs artistes locaux qui ont fait très bien à l’étranger ». Âgé de 39 ans, il a déjà été le président du Trust Fund for Specialised Medical Care, à l’hôpital de Pamplemousses, sous le gouvernement travailliste. 

Joe Lesjongard : «Il y a des défis à relever»

Le nouveau ministre du Tourisme, Joe Lesjongard, compte faire un état des lieux. « Le tourisme apporte énormément à l’économie du pays. Nous ferons en sorte que ce secteur continue de le faire. Il y a des défis à relever, le travail commence », a-t-il dit. Il compte proposer des actions et une stratégie. 

Joe Lesjongard a été un ancien ministre des Administrations régionales ainsi que des Terres et du Logement. Il a été élu deux fois avec le Mouvement socialiste militant (MSM) avant d’intégrer le Mouvement militant mauricien (MMM) avant le scrutin de 2010. Il est retourné au bercail et s’est fait élire.  

Renganaden Padayachy : «Je suis fier et honoré de la confiance placée en moi»

Le nouveau grand argentier, Renganaden Padayachy, se dit fier de la confiance placée en lui par le Premier ministre. « C’est une dure tâche de prendre la suite, car le travail a été excellent. À nous, avec cette jeune équipe, de travailler et de mettre en place le programme de l’Alliance Morisien », a-t-il dit. Il a été pendant huit ans responsable de la division Analyses et recherches économiques à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maurice. Cet économiste a quitté ses fonctions au sein de la Banque de Maurice et de la Financial Services Commission quelques semaines avant les élections. 

Darsanand Balgobin : «Ce secteur doit devenir un pilier de l’économie»

Le nouveau ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, Darsanand Balgobin, qui est aussi connu comme Deepak, a souligné qu’il y a beaucoup de choses à faire. « L’Alliance Morisien a promis la création de 10 000 emplois, et ce ministère peut créer des emplois. Il fera ce secteur devenir un pilier de l’économie », a-t-il dit. 

Âgé de 39 ans, il a été l’ancien président de la Mauritius Housing Company. Il a été aussi Executive Director du National Productivity and Competitiveness Council et directeur des Ressources humaines d’un groupe hôtelier. 

Vikram Hurdoyal : «Je vais améliorer la qualité des services»

Vikram Hurdoyal, le nouveau ministre de la Fonction publique, a fait tomber le leader du Parti travailliste. Il a remercié le Premier ministre pour la confiance placée en lui. « J’ai été président du District Council et maintenant c’est un autre challenge pour moi. » Il a indiqué qu’il faut promouvoir le bien-être des employés et améliorer la qualité des services. C’est aux législatives de 2014 qu’il a fait parler de lui en se classant en 7e position avec 9 775 voix. Ma priorité, c’est « le rapport du Pay Research Bureau. Mon prédécesseur a déjà commencé un travail formidable. Je vais prendre en considération ce dossier dès que possible ». 

Alan Ganoo : «Je suis prêt à relever le défi»

Un des plus anciens parlementaires de Maurice, Alan Ganoo, est le nouveau ministre du Transport routier et du Light Rail. « Il y a beaucoup de travail qui reste à faire. Je suis prêt à relever le défi. Il y a également le travail déjà accompli par Nando Bodha au ministère du Transport », a-t-il déclaré. Durant sa longue carrière, il a été ministre de la Justice, ministre du Logement et des Terres et ministre des Utilités publiques. 

Kavydass Ramano : «Je ferai le social autrement»

Le nouveau ministre de l’Environnement, Kavydass Ramano, a souligné qu’il a toujours fait du social et que maintenant il va s’y prendre autrement. « Il y a des défis à relever. Il y a aussi des projets à mettre en œuvre. L’environnement touche toute la population », a-t-il dit. Ce notaire a pu se faire élire avec le MMM en 2010 puis en 2014. Par la suite, il a rejoint le MSM et s’est fait élire dans la même circonscription. 

Bobby Hurreeram : «Le pays est déjà en chantier»

L’ancien Chief Whip, Bobby Hurreeram, est le nouveau ministre des Infrastructures nationales et du Développement communautaire. Il a indiqué que le travail va se faire dans la continuité. « Le pays est déjà en chantier. On doit emmener le développement devant la porte de l’électeur. On doit améliorer la vie de nos compatriotes », a-t-il dit. Il a indiqué qu’il honorera la confiance placée en lui par le Premier ministre. C’est un porte-parole attitré de l’Alliance Morisien depuis plusieurs années. 

Steven Obeegadoo : «Il faut améliorer la vie des gens»

stevenLe nouveau ministre du Logement et de gestion des Terres, Steven Obeegadoo, a souligné que c’est un grand moment d’émotion. Il retrouve un gouvernement, après quatorze ans. « C’est un énorme défi à relever. La politique ne se résume pas seulement à des conférences de presse, des réunions et des discours. Il faut agir pour améliorer la vie des gens », a-t-il dit. Selon lui, il faut moderniser les appartements de la National Housing Development Company. Avocat, économiste et éducateur, le nouveau ministre détient plusieurs diplômes d’institutions de Londres.


Kobita Jugnauth : «Je serai présente pour épauler mon époux et m’occuper de la cuisine»

kobita

Interrogée par la presse, Kobita Jugnauth a soutenu que l’élection de son époux est méritée. « Pas grand-chose ne changera pour moi, mais là où on aura besoin de moi, je répondrai présente. Je serai là pour épauler et écouter mon mari, quand il voudra se confier à quelqu’un. Je m’occuperai également de la maison et de la cuisine », a-t-elle déclaré.

Leela Devi Dookun-luchoomun : «Heureuse de pouvoir conclure la réforme»

La ministre de l’Éducation et no 3 du gouvernement de l’Alliance Morisien, Leela Devi Dookun-Luchoomun se dit satisfaite que le même ministère lui a été confié. « C’est une grande joie. Nous avons commencé un très gros travail et une réforme en profondeur de notre système éducatif. Il reste encore beaucoup à faire », explique-t-elle.

Elle indique que des projets démarreront bientôt, à l’instar de la réforme de la formation technique qui a besoin d’être revalorisée si Maurice aspire à devenir un pays à revenus élevés. « Nous avons besoin de Mauriciens hautement qualifiés. »

Fazila jeewa-Daureeawoo : «Le travail se poursuivra» 

Fazila Jeewa-Daureeawoo, qui a été repêchée grâce au Best Loser System, s’occupera du ministère de l’Intégration sociale et de la Sécurité sociale. « Le travail se poursuivra. C’est le ministère qui s’occupe des pensions et j’y étais pendant deux ans », dit-elle. Elle affirme qu’elle compte avant tout faire un constat avant de se lancer. 

Soodesh Callichurn : «Beaucoup de nouvelles mesures en tête pour l’emploi»

Le ministre du Travail rempile lui aussi. Soodesh Callichurn assure qu’il poursuivra le travail déjà entamé par son ministère. Son bilan parle de lui-même. « Beaucoup a été fait pour les travailleurs durant mon dernier mandat : le salaire minimal, la nouvelle loi du travail, l’amélioration de beaucoup de conditions dans différents secteurs et surtout le Portable Retirement Gratuity Fund. Maintenant j’ai d’autres mesures en tête », poursuit-il. 

Celles-ci ont directement trait à l’emploi pour les jeunes, selon lui. Il soutient que c’est la priorité des priorités. « Maintenant que le Mauritius Institute for Training and Development et le Human Resources Development Council ne font plus qu’un, j’ai l’arsenal nécessaire pour donner une formation aux jeunes afin qu’ils aient des emplois productifs. » Une autre de ses priorités est de s’assurer que les règlements du Workers’ Rights Bill soient appliqués à la lettre par les employeurs. 

Nando Bodha : «Aucune amertume»

Nando Bodha s’occupera des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international à titre permanent. Pour lui, il n’y a aucune amertume d’avoir perdu le ministère des Infrastructures publiques. « Le métro est sur les rails et la décongestion enclenchée. Il est maintenant temps de relever d’autres défis », fait-il ressortir.

Ivan Collendaveloo : «La population a écarté la démagogie» 

ivanIvan Collendavelloo, Premier ministre adjoint et leader du Muvman Liberater, est d’avis que l’équipe ministérielle proposée par le gouvernement est composée de « jeunes dynamiques et de gens d’expérience qui assureront la continuité d’un progrès enclenché en 2014 ». Selon lui, « l’électorat a écarté la démagogie, la diffamation et les insultes de l’opposition ». 


Anwar Husnoo : «J’espère être à la hauteur»

Repêché par le Best Loser System, Anwar Husnoo, vice-Premier ministre, aura la charge du ministère des Collectivités locales, de la gestion de catastrophes et des risques naturels. Il se dit heureux. « J’espère que je serai à la hauteur », dit-il. Ce qui l’attend : des projets d’infrastructures et de drains et aussi l’épineux problème des marchands ambulants au Victoria Urban Terminal. Mais la priorité des priorités sera la préparation des prochaines élections villageoises.

Maneesh Gobin : «Je serai à l’écoute des planteurs»

Maneesh Gobin, qui sera Attorney General et ministre de l’Agro-industrie, explique qu’il pourra s’occuper des deux portefeuilles sans problèmes. « Au bureau de l’Attorney General, nous avons une équipe très qualifiée et compétente. Il est possible d’avoir des résultats. D’ailleurs, durant le dernier mandat, j’avais hérité de deux portefeuilles ministériels. » Ses priorités : les assises de l’Agro-industrie. Il compte être à l’écoute de la grande famille des planteurs et des éleveurs. 

Mahen Seeruttun : «Beaucoup de défis»

Le ministre Mahen Seeruttun chapeautera les Services financiers et la Bonne gouvernance. Sa formation d’expert-comptable a joué en sa faveur, car c’est un secteur qui mérite une très grande attention et il est primordial qu’une personne d’expérience s’en occupe. « Beaucoup de défis m’attendent. C’est un ministère qui est constamment passé à la loupe. Il faut le faire avancer. J’apporterai ma contribution. Il y a un gros travail qui a démarré. Je le consoliderai pour développer le secteur qui a un fort potentiel. »

Sunil Bholah : «La continuité avant tout»

Le ministre des Coopératives et des Petites et moyennes entreprises (PME) rempile. Sunil Bholah a expliqué que le Premier ministre a apprécié son travail pour les PME et les coopératives. « Le travail se poursuivra. Nous avons un plan directeur pour dix ans et plusieurs recommandations seront appliquées. » Le ministre a aussi de nouvelles responsabilités, dont celui du développement industriel. « Nous avons maintenant la responsabilité de rendre l’industrie soutenable, de créer des emplois et d’exporter les produits. »

Yogida Sawmynaden : «Je veillerai à ce que les consommateurs en sortent gagnants»

Il quitte le ministère de la Technologie pour celui du Commerce et de la Protection des consommateurs. Yogida Sawmynaden a souligné que le travail déjà commencé se poursuivra. Il s’assurera que les consommateurs en sortent gagnants. Il a été président de la Mauritius Duty Free Paradise entre 2000 et 2005. Il était alors au sein du MMM. Il s’est fait connaître en décembre 2012 lorsqu’il avait photographié l’activiste rouge Nandanee Soornack. 

Stephan Toussaint : «L’accent sur les jeunes»

Stephan Toussaint a lui aussi été repêché grâce au Best Loser System. Il retrouve le ministère des Sports qui a changé d’appellation pour devenir le ministère de l’Autonomisation des jeunes et des Sports. « L’accent sera mis sur la jeunesse qui est l’avenir de notre pays et ensuite sur le sport. Tout est prioritaire. Nous avons un calendrier bien chargé côté sport avec les Jeux olympiques qui se tiendront l’année prochaine. Mais il y a aussi un travail important à faire pour les jeunes. Ils ont besoin de repères et de formation. C’est un gros défi à relever. Nous avions tendance à mettre l’accent sur le sport uniquement. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019