Live News

Nouveau contrat de réparation de Rs 120 millions : le coût de construction de la route Terre-Rouge/Verdun dépasse Rs 6 milliards

Terre-Rouge/Verdun

Rs 120 millions de plus. Ce montant vient s’ajouter aux  Rs 5,8 milliards qui ont déjà été décaissées par le gouvernement pour le projet routier de Terre-Rouge/Verdun qui a été inauguré par l’ancien gouvernement Parti travailliste /Parti mauricien social-démocrate en 2013 et qui a, par la suite, rencontré une série de difficultés. Notamment des fissures sur plusieurs mètres ainsi que d’importants glissements de terrain. Ainsi, avec ces Rs 120 millions additionnelles, le projet franchit la barre de Rs 6 milliards. Il devait au départ coûter  Rs 2,6 milliards.

Ces Rs 120 millions serviront principalement à réhabiliter la partie de la route qui avait subi d’importants glissements de terrain en 2015, ce qui avait provoqué un déferlement de 500 tonnes de terre. La boue avait recouvert les voies sur 150 mètres en allant vers le rond-point de Ripailles. Les autorités avaient alors été dans l’obligation de fermer cette partie de la route. L’expertise de la firme sudafricaine ARK avait, par la suite, été sollicitée par le ministère des Infrastructures publiques.

C’est la compagnie chinoise, Sino Hydro, qui s’est vue allouer ce contrat de Rs 120 millions par la Road Development Authority. Selon une source bien placée au sein de cet organisme, il s’agirait des derniers travaux qui vont être effectués sur la route Terre-Rouge/Verdun. « Une fois ces travaux de réhabilitation complétés, nous n’aurons plus de problème», avance notre source.

Une somme de Rs 850 millions a auparavant été décaissée pour la réhabilitation du tronçon Ripailles/Valton en  direction du Nord. Des travaux de stabilisation du sol avaient coûté Rs 25 millions, l’installation d’un grillage de protection, Rs 25 millions, les travaux d’Embrarkment Failure avaient requis Rs 300 millions et l’ouverture d’une déviation, la somme de Rs 300 millions.