Actualités

Nouveau campus : l’UTM veut remettre le cap sur Côte-d’Or

UTM

Le nouveau conseil d’administration de l’Université de Technologie de Maurice (UTM) a décidé de revoir sa stratégie d’expansion. Très à l’étroit dans des locaux vétustes à La-Tour-Koenig, il souhaite faire sortir de terre un tout nouveau campus.

Pour le nouveau board, l’idéal serait de pouvoir se situer dans les environs de Réduit où se trouvent l’Université de Maurice, l’Open University of Mauritius et le Mauritius Institute of Education, entre autres. Un lopin de terre aurait déjà été identifié. Celui-ci se situe entre Réduit et Côte-d’Or près de l’endroit ou le gouvernement compte ériger un « High Tech Park ».

« Des négociations sont en cours avec Landscope Mauritius Ltd pour l’obtention du terrain identifié pour le projet », explique la ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Leela Devi Dookun-Luchoomun, dans une réponse écrite déposée à l’Assemblée nationale la semaine dernière, suite à une question parlementaire posée par Adrien Duval, député du Parti mauricien social démocrate (PMSD).

Dans les faits, pour l’UTM, ce n’est qu’un retour à la case départ, car un tel projet existait déjà depuis très longtemps. Née en 2000 de la fusion entre le Mauritius Institute of Public Administration and Management et le State Information Training Centre, l’UTM avait été installée provisoirement dans la zone industrielle de La-Tour-Koenig. À la création de la Cybercité au début des années 2000, il était  prévu que cette université publique, gérée par une compagnie d’État, déménage vers Ébène. Un lopin de terre avait été identifié, mais jamais remis à l’UTM. Quelques années plus tard, le gouvernement intervint avec l’idée de construire un immense campus à côté de la Cybercité. Il s’agissait alors pour lui de construire des campus dans les quatre coins du pays et de louer des locaux à des universités publiques et privées.
Parmi ceux qui devaient y trouver refuge, il y avait l’UTM. Or ce fut, une nouvelle fois, un faux espoir pour l’université et ses quelque 4 500 étudiants.

Avec un nouveau campus dans la région d’Ébène, le conseil d’administration espère pouvoir sortir l’UTM de l’isolement géographique mais aussi recruter davantage d’étudiants. Il s’agit également de pouvoir faire évoluer son personnel et sa population estudiantine dans un environnement plus adapté.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !