Législatives 2019

«Nous allons vers une élection extraordinaire avec des surprises, nous allons nettoyer la fraude et la corruption», dit Paul Bérenger

«Il y aura des surprises dans ces élections. Nous allons vers une élection extraordinaire. Notre premier travail sera de nettoyer la fraude et la corruption. Avec nos 60 candidats du MMM, on part pour gagner dans les villes et les villages». C’est qu’a déclaré Paul Bérenger ce mardi soir, 15 octobre. Arrivé avec la musique de la chanson 'Soldat Lalit Militant' à Trèfles, Rose-Hill, pour une réunion publique dans la circonscription no 19, le leader des mauves a tiré à boulets rouges sur le PTr et le MSM.

Il a critiqué le bilan «fracas» travailliste de 2005 à 2014 et les cinq dernières années de la mandature MSM-ML placées selon lui sous le signe du «money politics». Il a qualifié l’Alliance Morisien (MSM-ML-Mouvement Alan Ganoo) et l’Alliance Nationale (PTr-PMSD-Mouvement Jean-Claude Barbier), qui seront opposés au MMM, lors de ces législatives 2019, de «deux galimatias».

«Nou propre, nou travay avec des principes. Mo fier nou pe rend lespwar o Morisien», a affirmé le leader du MMM.

«Nou pei dan beze», a-t-il dit, citant entre autres «la mort de l’industrie sucrière et les difficultés actuelles de l’industrie touristique». Paul Bérenger a également regretté «la tenue de ces élections législatives en pleine période d’examens du School Certificate (SC) et du Higher School Certificate». Pour lui «ce cafouillage est dû à l'incompétence du gouvernement».

Le leader des mauves n’a pas aussi épargné son ancien camarade du MMM, Alan Ganoo, qui fait «une alliance le matin, et qui change d’alliance ensuite».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !