Non-respect des normes de sécurité : Rs 12 000 d’amendes pour le conseil de district de Pamplemousses/Riv.-du-Rempart

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire
conseil de district de Pamplemousses/Rivière-du-Rempart

Le conseil de district de Pamplemousses/Rivière-du-Rempart a été épinglé par l’inspectorat du ministère de Travail pour non-respect des normes de sécurité. Un de ses employés a été blessé le 28 juillet 2016. Deux ans après les faits, le conseil a écopé de trois amendes totalisant Rs 12 000. Il était confronté à un procès au pénal devant la cour industrielle.

Il faisait l’objet de trois accusations : non-respect des normes de sécurité au travail pour ne pas avoir notifié un accident s’étant produit sur le lieu de travail dans un délai raisonnable et pour avoir failli à envoyer un rapport concernant l’accident dans un délai de sept jours au directeur de l’Occupational Safety and Health du ministère du Travail. À l’issue du procès, le représentant du conseil de district a plaidé coupable aux trois chefs d’accusation.

L’accident s’est produit le 28 juillet 2016. Un des employés du conseil de district, domicilié de Rivière-du-Rempart, a été blessé après être tombé du toit d’un kiosque, au jardin d’enfants de Ville-Bague, alors qu’il faisait des travaux.

Grièvement blessé, il a été transporté d’urgence à l’hôpital Sir Seewoosagur Ramgoolam National à Pamplemousses où il a reçu des soins. Il a été victime d’un traumatic low backache.

L’inspecteur de l’Occupational Safety and Health a affirmé en Cour avoir enquêté sur l’accident. Il a produit le certificat médical de l’employé. Il a expliqué que c’est en grimpant sur une échelle que l’employé est tombé.

L’inspecteur a aussi dit à la Cour que le conseil de district n’a pas notifié l’accident et a failli à remettre un rapport de l’incident dans le délai de sept jours imposé au directeur de l’Occupational Safety and Health du ministère du Travail.

Le représentant du conseil de district a présenté des excuses au nom du conseil. Il a soutenu que des actions ont été prises pour éviter qu’un autre accident ne se reproduise. Vu que le conseil de district a un casier vierge, la magistrate Kesynatee Bissoonauth lui a infligé trois amendes totalisant Rs 12 000.