Live News

Non-renouvellement d’un permis d’aquaculture : la directrice de Supam Export Ltd réclame la démission de Sudheer Maudhoo, le ministre réagit

Un ministre de nouveau au cœur d’une polémique. Il s’agit de Sudheer Maudhoo. Le grief porte cette fois sur le non-renouvellement du permis d’aquaculture de la société Supam Export Ltd en 2020. Sa directrice, Sulakshna Runjeet, soutient qu’elle a été approchée par un proche du ministre, lequel lui a demandé de conclure un partenariat et de lui remettre une certaine somme d’argent pour que son permis soit renouvelé. Une proposition qu’elle n’a pas acceptée.

Dans une déclaration à Radio Plus, dans l’après-midi de ce vendredi 15 janvier, Sulakshna Runjeet explique que sa société détient un permis d’aquaculture depuis 2014, mais que le permis n’a pas été renouvelé en 2020.

« On a eu une rencontre avec le ministre en octobre 2020 à ce sujet… ».

Elle explique également que « l’ami de monsieur Maudhoo » l'a contactée.
« Linn dir nou koumsa ki li li pou fer enn aplikasyon lor so konpani so non me selman nou Supam Export nou pou kontinie opere nou pou gayn enn tretman VIP avek leminis me selman nou pou bizin donn li komisyon », poursuit-elle.

Sulakshna Runjeet souligne que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, « c’est que nous avons appris que le permis de l’ami du ministre est déjà ‘in process’ et qu’il l’aura dans les semaines à venir… ».

Aussi, réclame-t-elle l’intervention du Premier ministre. D’ailleurs, une correspondance a été adressée à Pravind Jugnauth en ce sens.

Sulakshna Runjeet réclame ainsi la démission du ministre Sudheer Maudhoo.

De son côté, le ministre de la Pêche et de l'Économie bleue rejette les allégations formulées contre lui.

Sudheer Maudhoo indique que le permis de la directrice de la société Supam Export Ltd a été renouvelé mercredi dernier et explique que sa dernière rencontre avec Sulakshna Runjeet remonte au 11 janvier dernier à son bureau.

Le ministre indique qu’il n’a jamais été question de passer par une tierce personne pour qu’elle obtienne le renouvellement de son permis. Il annonce des poursuites contre Sulakshna Runjeet et deux quotidiens.

Mais Sulakshna Runjeet persiste et signe. Elle affirme n’avoir toujours pas obtenu son permis et indique qu’elle a déposé à nouveau ses documents au ministère ce vendredi 15 janvier.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !