Live News

Nominations : la Banque centrale s’offre le lifting de son équipe dirigeante

Harvesh Seegolam, Mardayah Kona Yerukunondu et Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal.

C’est une première à multiples niveaux. Avec la nomination du nouveau Gouverneur de la Banque de Maurice et de ses adjoints, l’État injecte un dosage de sang neuf et d’expérience au sein du régulateur bancaire.

À 37 ans, Harvesh Kumar Seegolam deviendra le plus jeune gouverneur de la Banque centrale quand il prendra son poste le 1er mars 2020. À la même date, Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal deviendra Second Deputy Governor, la première femme à entrer dans le Top Management du régulateur bancaire. Lundi prochain, Mardayah Kona Yerukunondu prendra, lui, les fonctions de First Deputy Governor, un retour à la Bank of Mauritius Tower où il a dirigé le département légal.

En officialisant ces trois noms par le biais d’un communiqué, en début de soirée, le jeudi 20 février, Prithvirajsing Roopun, le président de la République, met fin à une semaine de folles spéculations, surtout relatives à l’identité du huitième gouverneur de la Banque de Maurice. Des noms avaient circulé et non des moindres. Même dans la journée de lundi, sur la place financière, deux autres noms avaient été cités avec instance jusqu’à ce que le Château du Réduit ne vienne mettre tout le monde d’accord.

Venons-en à qui remplace qui. D’abord Harvesh Seegolam, présentement Chief Executive Officer de la Financial Services Commission (FSC), succède à Yandraduth Googoolye, 65 ans. Ce dernier s’en va à la fin du mois, après avoir occupé le poste suprême pendant 23 mois.

Le huitième gouverneur détient une licence en économie et une maîtrise en finance internationale, des diplômes qui s’ajoutent à d’autres en comptabilité et finance. Selon les données disponibles sur le site de la FSC, c’est un ancien de la London School of Economics and Political Science, de l’University College London, de Durham University et de la SKEMA, une Grande école de commerce, en France.

Au poste de First Deputy Governor, Mardayah Kona Yerukunondu remplace Renganaden Padayachy, ce dernier ayant démissionné pour se lancer dans la politique. Il est le ministre des Finances. Avant de retourner à la Banque de Maurice, Mardayah Kona Yerukunondu a été Ombudsperson for Financial Services.

Secrétaire au Conseil d’administration de la Banque de Maurice, Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal compte une longue carrière au sein du régulateur bancaire. Elle succède à Mahendra Vikramdass Punchoo, qui prend sa retraite.

Pour la nouvelle équipe dirigeante, les défis à relever sont multiples. Il sera question de se préparer pour la première réunion 2020 du Monetary Policy Committee et de décider du taux directeur dans un environnement de croissance moindre. Par ricochet, viendra la stabilité de la roupie par rapport aux principales devises étrangères, explique-t-on.

L’opposition choquée 

Harvesh Segoolam a été nommé à la tête de la Banque de Maurice. Il occupe le poste de gouverneur après un passage comme chief Executive Officer de la Financial Services Commission et de la Financial Services Promotion Agency. Mardayah Kona Yerukunondu occupe le poste de First Deputy Governor alors que Hemlata Gopal occupe le poste de Second Deputy Governor. 

Les anciens gouverneurs en mode motus et bouche cousue 

  • Ramesh Basant Roi : « Pas de commentaire ! »
  • Dan Maraye : « Je ne vais pas faire de déclaration ! » 
  • Rundheersing Bheenick : « Pas de commentaire ! »

Réactions

Khushal Lobine du Parti mauricien social-démocrate : «Je suis stupéfait»

« Je suis stupéfait. C’est extraordinaire qu’une personne comme monsieur Seegoolam qui maitrise à peine le secteur bancaire soit nommé. Je le souhaite bonne chance. »

Patrick Assirvaden du Parti Travailliste : «C’est inquiétant»

« Nous nous demandons s’il a les compétences voulues pour diriger la Banque de Maurice. On parle d’une institution comme la BOM et dans le passé il y a eu des gens de calibre comme Ramesh Basant Roi ou Rundheersing Bheenick. C’est inquiétant de voir qui succède à ces gens-là. On parle de politique monétaire… Est-ce parce qu’il est un yes-man ? L’avenir nous le dira. Quant à la nomination de Hemlata Gopal comme Second Deputy Governor, je suis d’avis que c’est un bon choix. »

Mouvement militant Mauricien : «No comments»

« Nous ne souhaitons pas faire de commentaire en ce qu’il s’agit de la nomination de cette personne à un poste aussi important ». C’est ce que nous a expliqué la direction du MMM après consultation avec son leader Paul Bérenger. 

Pierre Dinan : «Défendre la valeur de la roupie»

Pour l’économiste Pierre Dinan, la priorité de la nouvelle équipe est de défendre la valeur de la roupie mauricienne. « Il y va d’assurer la population toute entière aussi bien que les investisseurs locaux et étrangers que la politique monétaire maurcienne est bien prise en main. Il y va aussi pour la bonne marche de l’économie en générale. Je souhaite aussi que la nouvelle équipe puisse exercer son rôle en toute indépendance comme c’est le cas dans toutes les banques centrales des pays démocratiques.  »

Pramode Jaddoo (économiste) : «Je ne comprends pas ce choix» 

jadooL’économiste Pramode Jaddoo ne cache pas sa perplexité. « Je ne comprends pas ce choix », avance-t-il. Pour lui, Yandraduth Googoolye a fait du 
« bon travail » pour « rehausser l’image de la BoM tout en collaborant avec d’autres banques ». « Je connais Sadhna Gopal, une lauréate qui a été mon élève. Elle a de l’expérience. Par contre, je ne connais pas les deux autres. Tout ce que j’espère c’est que le travail se fait convenablement et que la Banque de Maurice garde son image privilégiée. »


Daniel Essoo (CEO de la Mauritius Bankers Association) : «Nos vives félicitations au nouveau gouverneur»

daniel« La Mauritius Bankers Association (MBA) présente ses vives félicitations au nouveau gouverneur de la Banque centrale Harvesh Seegoolam ainsi qu’à ses deux adjoints Mardayah Kona Yerukunondu et Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal », commente Daniel Essoo, CEO de la Mauritius Bankers Association. La MBA se réjouit « à l’idée de continuer sa collaboration avec eux et d’oeuvrer ensemble pour le développement du secteur bancaire ».

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !